Peut-on vivre sans droit?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1130 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
-Ils se sont demandés quel droit appliquerait des hommes abandonnés sur une ile déserte (certes à plusieurs mais l'idée est plus de les sortir de tout ordre juridique). Cette hypothèse d'école vise plus à démontrer l'existence d'un Droit inhérent à la nature humaine que de voir si l'on peut vivre sans droit.

-vit il sans Droit ou vit il selon ses propres règles de Droit? Surtout que ce n'estpas parcequ'on vit seul sur une ile qu'on n'est pas sujet de droits.

-tournent toute en réalité autour de la définition du fait juridique lui même: est ce un fait purement social ou est ce un fait humain? Si c'est un fait social alors oui on peut vivre sans droit à condition de vivre sans les autres. Si c'est un fait humain alors la question est plutôt peut on être sans droit? Peut on vivre,survivre, penser et raisonner sans s'appliquer à soit même des règles générales d'action et de fonctionnement? Tout dépend donc de ce qu'est le Droit: Si c'est le Droit entendu comme un systeme juridique alors peut etre que dans certains cas d'école il est possible de vivre sans Droit (et encore: meme dans l'espace il y a du Droit maintenant). En revanche, si le Droit se présente comme toutévènement relevant d'un raisonnement déductif basé sur une hypothèse générale appliqué à un cas particulier alors on ne peut vivre sans Droit.

-La personne dans le coma vit elle sans droit et peut elle continuer à vivre sans droit? Certes elle vit, certes elle ne raisonne plus donc elle ne s'applique plus ses propres règles. Des machines peuvent la maintenir en vie (et ces machines sont autorisés par leDroit). Décèderait elle sans le Droit? Le Droit peut il la tuer?

-De même une fougère en foret. Elle vit d'un point de vue biologique c'est indiscutable. Mais elle ne s'applique pas des règles de droit et ne s'estime pas soumis à un ordre juridique (et donc a fortiori à une sanction). Pourtant la forêt est protégée le plus souvent, et si c'est une espère rare elle peut etre protégée elle même!-comment serait une société moderne sans droit?
- a. a.avoir un droit: ce qui est exigible; je travaille j'ai droit à un salaire;
b. b.avoir le droit de: la permission de faire ou de ne pas faire;
c. avoir eu droit à: avoir subi: v.g. j'ai eu droit à un mauvais traitement, ou à un traitement de faveur;
d. de quel droit? : en vertu de quelle autorité?
e. payer des droits: des redevances,sommes perçues;
f. à bon droit: de façon juste et légitime;
g. droits acquis: l'état de fait (convention coll).
-Le droit vise l'organisation correcte de la société. Ne pas confondre le droit avec d'autres règles sociales relevant par exemple de l'usage (qui n'est pas imposé mais spontané), de la morale ou de l'éthique. Le droit ne vise pas le perfectionnement de la personne, de l'individu.C'est un lien qui vient du fait qu'on est "sociétaire", membre de la société. La règle de droit cherche des solutions justes dans l'organisation de la société. Elle cherche des solutions pratiques. Donc fait des compromis. (Summa justitia pessima injustitia, la plus grande justice est la pire injustice).
On peut suivre une règle de droit sans suivre la morale. On peut arriver à du droit injuste.(C'était légal mais illégitime)
-Aubert définit le droit naturel comme "un corps supérieur de règles idéales qui s'imposent à l'autorité publique lorsqu'elle fixe le contenu du droit positif, i.e. les règles applicables à une société et à un moment donné". On considère que l'autorité de la règle de droit vient de cette autorité supérieure du droit naturel. Ainsi, le sujet de droit pourraitrésister à la loi injuste (contraire au droit naturel) parce qu'une telle loi manquerait de fondement.
- a. le positivisme juridique qui présente plusieurs variantes. L'idée principale est que la règle de droit est un donné qui s'impose en tant que tel: la règle s'impose parce qu'elle est la règle. Pour les uns le droit n'est pas une idée logique, mais une idée de force. "Tout droit dans le monde...
tracking img