Peut on s'identifier au personnage de comédie?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1727 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La comédie a pour but de faire rire le spectateur grace a différents procédés mais particulièrement en avancant sur scène des situations ou des personnages tournés au ridicules. Le rire peut également avoir une fonction morale. Molière, grand auteur comique cherche a la fois a plaire et a instruire son public lorsque ses pièces sont jouées sur scène. Nombreux sont les dramaturges qui utilise lacomédie pour peindre la société et en dénoncer les mœurs. Ainsi on peut se demander si le spectateur peut réellement s’identifier aux personnages qui évoluent sur la scène comique. Au premier abord la comédie apparait comme un genre qui garde a distance le spectateur dont le seul role est d’assister à la pièce et qui ne semble pas vouloir s’intéresser réellement aux personnages comiques qui luiapparaissent comme grotesques et basiques. Cependant la comédie qui impose un style accessible et attrayant et met en scène la vie du quotidien présente des personnages auxquels le spectateur peux s’identifier naturellement.
Le spectateur qui assiste a une comédie peut difficilement s’identifier aux personnages qui évoluent sur scène qui sont en fait des figures types du genre. Il se sent différentdes personnages et met une distance entre la fiction de la pièce et la vie réelle qu’il mène au dehor de la salle de théatre. Les valeurs et les mentalités diffèrent d’un endroit à l’autre et évoluent selon les époques. Il est difficile pour le spectateur de s’identifier à des personnages qui evoluent dans un cadre spatio temporel différent du sien. Les idées avancées par le dramaturge dans sapièce ne sont peut etre plus parlante pour un public qui assiste a une représentation des siècles plus tard.
Le spectateur assiste passivement à la représentation et reste éloigné des personnages qui évoluent sur scène. Aussi divertissante soit elle, la pièce ne fait pas participer le spectateur, celui-ci se sent étranger. Il est d’autant plus éloigné de ce qui se passe sur scène que lespersonnages ne lui ressemblent pas. Meme si le spectateur est le destinataire de la pièce, il est gardé à distance. Dans sa comédie « Rhinocéros », Ionesco met en scène une épidémie imaginaire de « rhinocérite », maladie qui effraie tous les habitants d'une ville et les transforme bientôt en rhinocéros. Ce scénario est irréaliste et meme si le spectateur est receptif au message que le dramaturge cherche afaire passer au sujet du totalitarisme, il ne peut s’identifier aux personnages qui vivent dans un monde trop décalé de leur réalité. Dans « Les fourberies de Scapin » le valet a recour a des stratagèmes impensables dans le seul but de duper tel ou tel personnages. On peut imaginer que le spectateur se sent peu concerné par ce scénario lourd et eloigné de ses problèmes ou de ses complex plus oumoins profonds. Le spectateur se sent différent des personnages qu’il voit évoluer sur scène et met une distance entre eux et lui.
La comédie met en scène des caricatures afin de provoquer le rires chez le spectateur grace au ridicule. Mais en créant, des personnages aux traits lourdement exagérés, des stéréotypes, le spectateur à l’impression d’assister a la représentation d’une réalitécompletement déformée, dont le seul but est le divertissement. Ainsi il lui est difficile de s’identifier a des stéréotypes modelés pour etre ridicules sans un important effort de remise en question et sans humilité. Les personnages types de la comédie sont simplifié. Le spectateur se sent plus complexe et moins concerné par ces personnage qui lui apparaissent comme basiques. Il ne se reconnait pas dans leviellard avare et naÏf tel que Argan. En effet ce personnage de Molière, égoïste qui ne pense qu’a son argent et qui se fait duper par les médecins et les apothicaires a une profondeur psychologique qui se limite à sa maladie imaginaire et à son avarice. Le spectateur ne se reconnait pas non plus dans les valets fourbes tels que Scapin ou Sganarelle chez Molière.
Il est relativement difficile...
tracking img