Phèdre

Pages: 6 (1331 mots) Publié le: 7 novembre 2009
Citation :

La femme de Thésée est sans doute malade, en proie à l'une de ses passions inéluctables qui trouble la raison, opprime la volonté et vous coule leur poison jusqu’à la moelle.
Mais Phèdre est aussi une conscience infiniment tendre et délicate. Phèdre est une chrétienne qui connaît très bien qu'elle perd son âme. Elle sent le prix de cette chasteté qu'elle offense, elle est torturéede remords, elle a peur des jugements de Dieu et de l'Enfer. Victime d'une fatalité qu'elle porte dans son corps ardent et dans le sang de ces veines, pas un instant elle ne consent au crime.
Jules Lemaître

Jean Racine, chrétien, écrit, en 1677, sa dernière œuvre inspirée de l ’ Antiquité, 'Phèdre'. L'écrivain janséniste met en avant lepersonnage de Phèdre dans cette tragédie du XVIIe siècle. On peut dire de Phèdre est en proie à une passion amoureuse qui peut être perçue. Malgré le fait que Phèdre est inspirée d’une œuvre antique, Jean Racine donne à son héroïne quelques caractéristiques chrétiennes. Dans un premier temps nous verrons en quoi Phèdre est malade, dans un second temps nous analyserons les différents passages où Phèdre aun comportement chrétien et où elle a un comportement païen et nous en profiterons pour montrer la malédiction qui s’est abattue sur la descendance du Soleil et par conséquence Phèdre. Comme le dit Jules Lemaître « La femme de Thésée est sans doute malade, en proie à l'une de ses passions inéluctables qui trouble la raison, opprime la volonté et vous coule leur poison jusqu ’ à la moelle. MaisPhèdre est aussi une conscience infiniment tendre et délicate. Phèdre est une chrétienne qui connaît très bien qu'elle perd son âme. Elle sent le prix de cette chasteté qu'elle offense, elle est torturée de remords, elle a peur des jugements de Dieu et de l'Enfer. Victime d'une fatalité qu'elle porte dans son corps ardent et dans le sang de ces veines, pas un instant elle ne consent au crime.»Comme on peut le remarquer dans les tragédies raciniennes, la passion et l’amour sont vécus comme une maladie ; on reconnaît les symptômes de l'amour grâce à ses effets sur le corps. Phèdre, amoureuse d ’ Hippolyte, est dès le début de l’histoire souffrante. Elle connaît la source de ces maux et elle la cache. Tout au long de la pièce, elle décrit son amour comme un désagrément physique et moral. Ilest vrai que cette passion est une souffrance et son corps en subit les conséquences.
Son « mal vient de plus loin » (v. 269), dès ce moment elle ne se
«soutient plus » (v.154), ses forces la quittent, ses « genoux tremblants se dérobent » (v.156) sous elle. Elle se sent épuisée par ce lourd secret qui est son amour pour Hippolyte, « tout m’afflige et me nuit et conspire à me nuire » (v.161).Elle a un « trouble » (v. 274), sa « raison s’égare » (v.282). Phèdre, descendante du soleil, veut mourir à cause de la malédiction et de l’hérédité qui pèsent sur elle. Elle haït « le jour » (v.168) qui est venu la « chercher » (v.168) et elle ne veut dire à personne son amour impossible car elle « meurt, pour ne point faire un aveu funeste » (v. 226).
Phèdre est souvent en proie à une viveémotion car son âme est « éperdue » (v. 274). Cette passion est une souffrance et son corps en subit les conséquences. Elle est atteinte de mutisme car elle ne peut « plus parler » (v.275). C’est seulement sous la pression d ’ Oenone que Phèdre avouera ses sentiments. Elle hésite entre la confession et le mutisme. On remarque alors qu’un état de schizophrénie s’empare de Phèdre.
La couleur de son visagemontre l’intensité de son amour, nous pouvons le voir quand elle le « vis, je rougis, je pâlis à sa vue » (v. 273). Racine nous montre dans ce vers sa vision de l’amour. La vue, jouant un rôle important dans la naissance de la passion, montre l’importance de l’apparence physique et le coup de foudre. Ensuite son corps montre les émotions en rougissant et pour finir elle en tombe malade et...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Phèdre
  • phédre
  • phedre
  • phedre
  • Phedre
  • Phédre
  • QUI EST PHEDRE
  • Phèdre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !