Pharmaco

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1232 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pharmaco

La pharmacocinétique a pour but d’étudier le devenir d’un principe actif contenu dans un médicament de l’organisme.
Il existe 4 phases : - L’absorption
- La distribution
- Le métabolisme
- L’élimination du principe actif.

La détermination des paramètres pharmacocinétiques d’unprincipe actif apporte les informations qui permettent de choisir les voies d’administration et la forme galénique, et d’adapter les posologies pour son utilisation future.

1) Absorption : ensemble des phénomènes qui aboutissent à l’importante notion de biodisponibilité du médicament définie par la fraction de la dose administrée atteignant la circulation générale.
Biodisponibilité de 1 :100% du médicament agira, à l’inverse biodisponibilité de 0.4 : 40% du médicament agira.
Biodisponibilité : évaluée par la vitesse de résorption sanguine et la quantité finalement absorbée

Différentes voies d’administration :

* Voie orale ou per os
* Voie intraveineuse : sur veine périphérique ou centrale
* Voie sublinguale :
* Voie rectale
* Voie sous cutanée
*Voie cutanée ou transdermique
* Voie intramusculaire
* Dans un organe ou in situ
* Voie nasale
* Voie inhalée

a) Absorption directe ou indirecte :

* Absorption indirecte : traverse une barrière cutanée : surface cutanée, digestive, respiratoire, gynécologique, oculaire. On n’atteint pas directement le flux sanguin.
* Absorption directe : On atteint directement leflux sanguin

* Voie cutanée : Le médicament doit traverser les 3 couches de la peau.
* Voie digestive (entérine) : Dépend du niveau où se situe l’absorption par rapport au tube digestif.
* Voie buccale ou perlinguale : très bonne vascularisation (circulation buccale est reliée à la veine jugulaire externe donc les substances ne passent pas la barrière hépatique. On peut doncutiliser des médicaments fragiles, et la voie est rapide.
Forme Galénique :
* gouttes, alcool de menthe, homéopathie
* glossettes : comprimés qu’on laisse sous la langue et qu’on laisse fondre

* Voie stomacale : Organe de brassage, sécrétion enzymatique et acide, sélection au niveau de l’absorption, voie efficace, savoir à quel moment donner ces comprimés (si estomac vide ou plein)* Voie intestinale (intestin grêle) : Médicaments qui n’ont pas été absorbé au niveau de l’estomac, bonne diffusion du médicament. Ferments peuvent détruire certains médicaments.
Forme galénique : dragées, gélules, comprimés, pentérule (médicament qui agit à différents niveaux), sirop (cuillère à café : 5ml, à dessert : 10ml, à soupe : 15ml)

* Voie intestinale (gros intestin) : Concernepeu les médicaments absorbés par la douche ou per os. Mais concerne surtout les lavements par voie.

* Voie respiratoire : Muqueuse rhinopharyngée, trachéale et pulmonaire. Muqueuse rhinopharyngée : voie importante car peut être utilisée pour les traitements généraux. Elle est comparable à la voie buccale.
Forme galénique : spray, gouttes. Actions locales ou sur tout l’organisme (céphalée)* Voie gynécologique :
* Voie gynéco-urinaire : Muqueuse vésicale imperméable quand elle n’est pas altérée. Donc c’est une voie qui n’est que locale : infection urinaire.
Il existe deux méthodes :
* Lavage vésicale
* Instillation vésicale : injection d’une petite partie de médicament qui reste dans la vessie et agit.

* Voie oculaire : Très bonne perméabilité,absorption intense et rapide.
Forme galénique : collyre par ex

b) Absorption directe ou immédiate :

* Voie parentérale : Pas de barrière, concerne tous les modes thérapeutiques par injection.
Voie rapide, permettant d’utiliser le maximum de médicaments.
Action plus précise, atteinte d’un organe cible de façon plus aisée et plus forte.
Concerne la voie veineuse, voie pleurale (plèvre) par...
tracking img