Pharmacologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1098 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
MODULE PHARMACOLOGIE
Généralités sur les médicaments

I. DEFINITION

• « On entend par médicament, toute substance ou composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l’égard des maladies humaines ou animales, ainsi que tout produit pouvant être administré à l’homme ou à l’animal, en vue d’établir un diagnostic médicale ou de restaurer, corriger ou modifierleurs fonctions organiques » article L511 du code de la santé publique

A. médicaments par présentation

1) présentation explicite

• on énonce la notion d’indication thérapeutique (ex : traitement pour la douleur)

2) présentation implicite

• on précise quelques indications mais non formelle
• quelques propriétés du produit
• ex : le placebo

B.médicaments par destination ou par fonction

1) propriétés curatives (guérison)

• but de traiter la maladie, supprimer la cause (ex : antibiotiques)

2) propriétés préventives (protection)

• protéger un sujet sain contre la pathologie future (ex : vaccin, produits antiseptiques)
• modification d’un processus physiologie (ex : pilule contraceptive)

3)substitution (carence)

• palier des manques, exogène (alimentaire), endogène (insuline, hormones)
• ex : vitamine D contre le rachitisme, diabétique)

4) correction des symptômes (atténuation)

• troubles reliés à une pathologie
• ex : la fièvre, antalgiques pour la douleur dentaire)

5) en vue d’établir un diagnostic

• permet de réaliser des examens
• ex :scanner, radio, hyperglycémie provoquée

II. LES PRODUITS CONSIDERES COMME MEDICAMENTS

• Produits répondant à la définition
• Produits cosmétiques (contienne une substance qui a des indications thérapeutiques = crème, déodorant
• Produits diététiques : recherche d’une thérapeutique diététique, préparation anti-diarrhéique, aliments de réhydratation, alimentation entérale ouparentérale, produits hyperprotéiné, sels de régime, substitut sucré.
• Produits supprimant l’envie de fumer ou réduisant l’accoutumance au tabac (gomme, patch)
• Thérapeutiques parallèles :
o La phytothérapie = utilisation des plantes
o L’aromathérapie = essence ou huile essentiels
o La gemmothérapie = concerne la plante à l’état de bourgeon, de jeune pouceo L’homéopathie = soigner par les semblables (ex : caféine chez un patient qui veut être clamé à des doses minimes), plantes, animal, minéraux
o La lithothérapie = fondé sur l’activité des sels minéraux
o L’oligothérapie = utilisation d’oligo-éléments (cobalt, nickel, souffre = modificateur de terrains)
• Thérapie génique : médicament qui n’est pas une spécialitépharmaceutique, n’est pas fabriqué industriellement, permet de transférer du matériel génétique, ne concerne pas des cellules humaines ou animales.
• Thérapie cellulaire : n’est pas une spécialité pharmaceutique, pas fabriqué industriellement, consiste en des cellules d’origines animales qui vont être utilisé à des fin thérapeutiques. Ne peut être utilisé qu’avec l’avis de l’agence de biomédecine.

III. COMPOSITION DES MEDICAMENTS

A. Le ou les principes actifs

• Substance responsable de l’effet pharmacologique, molécule active du médicament. La molécule est la propriété du laboratoire fabriquant et elle est protégée pendant 10 ans avec une autorisation de mise sur le marché (AMM), puis la molécule tombe dans le domaine public et peut donc être fabriqué par d’autreslaboratoires (génériques).
• Générique : copie d’un médicament original dont la production et la commercialisation tombe dans le domaine public.

B. L’excipient ou les excipients

• Il est pharmacologiquement inerte. Inactif sur la maladie, mais actif sur l’organisme.
• Il permet de mettre en forme le médicament, de mettre en masse le principe actif, permet d’avoir la consistance...
tracking img