Pharmacologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1290 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Cours n°1 : Pharmacologie (UE.2.11.S1)

I) Qu’est ce qu’un médicament ? (Professeur Laurent Becquement)

Dans le médicament, il existe deux principaux éléments :
* Excipient : Substance qui sert à incorporer ou à dissoudre certains médicaments pour en masquer la saveur désagréable et en faciliter l’absorption.
* Principal actif : (voir détails ci-dessus)

Ces deux élémentsforment la « forme galénique » classique du médicament (exemple : ampoule, suppositoire ….)

Principal actif c’est soit :
* Petites molécules : soit d’origine naturelle ou synthétique (directement actif ou inactif. Dans ce cas à l’aide d’enzyme organique la molécule devient active)
* Protéine : soit d’origine naturelle ou recombinante (fabriqué par protéine humaine)
* Lipide
*Sucre : (exemple : penta-saccharide)
* Oligonucléotide : ADN ou ARM
* Entité macromoléculaire : sert à véhiculer certains médicaments (ex : vecteur qui est un virus)
* Cellule (souche) : notamment lors des thérapies cellulaires ou un greffon de moelle osseuse

Forme galénique innovante :
* Encapsulation du médicament dans des lipides
* Couplage de médicaments d’anticorps* Couplage de dispositif médical (ex : stérilet avec hormone)

Origine du médicament :
1) Origine naturelle :
* Premier exemple : Morphine provenant des champs de pavots Français.
On récupéré de la teinture d’opium pour fabriquer de la morphine. Mais il y a eu des difficultés au niveau de l’apprivoisement (dû notamment aux tempêtes, aux pluies, grêle) et notamment de la sécurité.Il a fallu mettre plusieurs agents de CRS autour de ces champs.
* Deuxième exemple : Héparine (provenant du cochon)
On récupéré l’intestin, on le râpé pour ensuite le transformer en sucre et cela devenait de l’héparine non fractionnelle. Pour qu’il devient actif on le mélangeait soit avec du calcium ou du sodium. Les difficultés c’était la grippe porcine. Cela posait un problème auniveau de la préparation. Par exemple, en 2008, aux Etats-Unis il y a eu 300 morts environ.
* Troisième exemple : facteur de coagulation pour les hémophiles étant obtenu par don de sang.
A l’époque de ce médicament, il y avait le virus du VIH. Les lots contenaient presque tous le virus du VIH et malheureusement les méthodes de stérilisation étaient insuffisantes. (Référence au scandaledu sang contaminé)

2) Origine de synthèse de façon chimique :
* Premier exemple : patch (notamment pour les cancéreux)
* Deuxième exemple : pentasaccharide très efficace obtenu par synthèse chimique.

En conclusion, on pourrait dire 2 points importants :
1) Il y a de moins en moins de médicaments d’origine naturelle sauf quelques molécules chimiques (ex : morphine)
2)Biotechnologique ont révolutionné la synthèse pharmaceutique des protéines : (= fabriqué par les êtres vivants) (ex : hormone notamment l’insuline)

Quelques définitions :
1) Dénomination commune internationale (D.C.I) : nom scientifique de la molécule
Ex : paracétamol du doliprane
2) Spécialité pharmaceutique : médicament fabriqué industriellement avec un nom de spécialité
Ex :Doliprane
3) Générique : médicament « copie » presque conforme d’un médicament dont le brevet est tombé dans le domaine public
4) Préparation hospitalière officinale ou magistrale : préparation reconstitution selon les bonnes règles de l’utilisation d’un médicament par un pharmacien dans la pharmacie hospitalière ou son officine de ville
5) Médicament biologique : produit« biotechnologique » ou encore quelques «  extrait humain »
6) Produit sanguin labile : sang, plasma, cellule humaine
7) Médicament homéopathique : molécule diluée des millions de fois dans 1 liquide censée prévenir le symptôme que la molécule non diluée engendre

II) Développement d’un médicament

1) Première étape : Recherche exploratrice
On identifie une cible de médicament. On...
tracking img