Phenomene lolita

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3487 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]

[pic]

2010 – 2011

[pic]

1. Présentation du phénomène et méthodologie utilisée. 4
Introduction 4
Définition : 5
Look « lolita » c’est quoi ? 5
Le rayon string° 6
Le rayon du jeans 6
Le rayon chaussures 6
Historiques : 7
Causes : 9
1) Les stars : 9
2) Les médias : 9
3) Les jouets 9
4) Les parents : 10
Conséquences : 11
1) Pédophilie : 11
2) La sexualisationprécoce : 11
3) Le culte de la célébrité et le décrochage scolaire 11
4) Les viols 12
5) Complexes 12
6) Dévalorisation dépression 13
Dérive : Les minis- miss 14
Comment se déroule un concours de mini miss ? 14
D’abord il y a le book : 14
Ensuite il y a les robes 14
Après ça il y a la coiffure. 15
Conséquences : 16
Méthodologie : 18
2. Incidence du phénomène sur l’institution, surl’environnement. 19
3. Réponse de l’institution et propositions 20
Pour ou contre les concours de mini-miss : 20
4. Liens avec les concepts du cours 21

1. Présentation du phénomène et méthodologie utilisée.

Introduction

Nous avons décidé de traiter un sujet de société qui est le « phénomène Lolita », et l’hyper sexualisation des jeunes filles et enfant.

Ces jeunes filles ont entre 4 et12 ans et veulent déjà ressembler à des adultes, s’habillant comme leur mère et regardant les émissions pour ados. Influencées par leur vedette préférée, par les médias, la société en général, elles n’ont plus le temps de vivre leur enfance, que déjà les parents les poussent dans un monde d’adultes, sans se rendre compte des dérives, comme leur accoutrement et les postures vulgaires, lecomportement provocant de ces filles, renvoyant une image d’objet sexuel.
Ce phénomène prend énormément d’ampleur en Europe, il était important pour nous d’en parler mettre en évidence les conséquences néfastes de cette attitude, ainsi que des dérives, comme par exemple le concours des mini miss.

Définition :

Ce phénomène touche un public de plus en plus jeune, on peut dire qu’il touche les 4 à 12ans. Ces filles ne jouent plus à la poupée mais à l’enfant-femme. Elles sont devenues des vrais fashion victims, elles considèrent leurs stars comme leurs meilleures amies (ex : Lorie, Christina Aguilera, Britney Spears)…En général leur chambre est tapissée de photos de leur idole, entretenant ainsi la magie de l’identification. Rien de plus normal puisque ces modèles font partie du paysagemédiatique. D’ailleurs, la télévision, le cinéma, les magazines, les publicités cautionnent également cela.

Il ne faut pas oublier que ces jeunes filles approchent de l’adolescence et qu'elles cherchent leur personnalité et une identité.
Ces jeunes filles veulent faire comme les grandes sans se rendre compte des conséquences que cela peut engendrer.

Look « lolita » c’est quoi ?

Il faut savoirque l'esthétique est plus présente que jamais. Ces jeunes filles travaillent leur look. Elles portent des tenue sexy, hauts talons, jeans taille basse, des tops qui dévoilent leur nombril. On peut parfois apercevoir un string, soutiens gorge qui dépasse. Leur visage est maquillé, Gloss qui donne aux lèvres un aspect pulpeux, les contours à lèvres pailletés, les mascaras allongeant les cils, lapetite mouche au coin de la bouche. La lolita porte en général les cheveux longs, en bataille ou sagement coupés. Elle est jolie, rieuse, coquine et bien sûr un peu « allumeuse », juste ce qu'il faut.
Il faut noter qu’aux Etats Unis, cette mode a pris une telle importance que :
- des Instituts de beauté pour petites filles ont ouvert leur porte : french manicure, pose de faux ongles, épilation,maquillage permanent,... Ces centres affichent complet et la liste d'attente ne fait que s'allonger !
- Des magasins profitent également de ce phénomène en instaurant de spécialement conçus pour elles.
Celles-ci dès 8 ans, entraînent leur mamans chez Pimkie et Jennyfer, les rayons choisis sont surprenants..
Le rayon string° : Elles ont droit à toutes les matières et toutes les...
tracking img