Philippe ramette

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (605 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Philippe RAMETTE (1961-

Entre objets et corps, rêve et réalité. Il nous fait découvrir une tout autre vision du monde.

C’est « Alice aux Pays des Merveilles » par Philippe Ramette, et en tantque réalisateur d’images il se doit de (trans)porter, sur le monde, un regard décalé. Sculpteur-plasticien, il utilise la photographie comme un jeu d’images et de regards croisés. (Regards croisésentre : celui du spectateur qui cherche à voir le personnage, le personnage qui regarde le paysage et ce dernier qui s’offre un nouveau point de vue par l’œil du photographe)
Un ciel à l’envers de quoitomber à la renverse ?! Il crée la surprise, un nouveau point de vue sur l’extérieur. A partir de ce sentiment étrange, le spectateur cherche le détail, l’illusion. (La supercherie, la duperie)Philippe Ramette est l’élément permanent, un liant entre toutes ses photographies ce qui agit comme une signature. Il est le contraste. En effet dans chacune de ses réalisations, il est le noir dupaysage aux couleurs estivales, l’homme dans la nature, le corps de l’objet, l’humain du mécanique, comme une excroissance, une prothèse. Il est aussi la limite. L’élément qui génère le vertige. La limiteentre le sol et le vide. La profondeur vertigineuse de ce vide, mis en évidence, la plupart du temps, par les objets destinés à son maintient entre deux mondes bien distinct l’un de l’autre. Toujoursles pieds joints à l’extrémité du rebord. Mais n’a t’il pas déjà choisi, son monde ? Les pieds joints ne seraient-ils pas celui du grand saut, du plongeon ?
Chaque photographie est associée à quelquechose d’imprévu, il est dans l’aventure du moment, dans la performance. Il défie toutes les lois logiques et précisément celle de l’apesanteur.

Exposées au château d’Avignon, lors de l’exposition« Aire de Repos », ces photographies ont agi comme un feu d’artifices. Déjà sensible à l’Image, par la relation entre le visuel et le lecteur, l’échange et surtout l’impact que peut avoir ce projet...
tracking img