Philo du droit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2345 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CE QUI NOUS PERMET DE PASSER PAR CES CHEMINS DE TRAVERSE C’EST L’ALPHABET !
Aujourd’hui on a le choix entre la lettre O ou la lettre S puisqu’il s’agit de déterminer si on est Objectif ou Subjectif.
La subjectivité est considérée en mauvaise part. C’est une perception centrée sur la perception de son moi. Certains qui adoptent la position objective passent pour plus intelligent
Adorno(1903-1936), philosophe allemand : il est lié à l’école de Francfort et il a adopté post-mortem des thèses comme Réflexion sur la vie mutilée (1944-1947), traduction de J.R. Ladmiral. Jusqu’où peut-on aller dans ses capacités ? Besoin de s’épanouir quitte à utiliser une prothèse.
La rhétorique de l’opinion ou de la bien pensance : contre le caractère présomptoire. Si un avis est trop subjectif onn’écoute moins. Quelqu’un de plus vieux, l’avis est plus subjectif. C’est lié à l’âge. Il ne s’agit pas de mépriser le fait que l’autre soit en situation d’inégalité surtout si elle repose sur la différence d’âge.
Il y a une différence naturelle en ce qui concerne l’éducation. Il est naturel que nous soyons face à des jeunes gens qui sont en réflexion honnête et qui en effet, ont cette capacitéformidable de la jeunesse qui est le pouvoir d’étonnement. Ici, on part de quelque chose qui fait partie de la culture des enfants « c’est celui qui dit qui est ».
Ce qui est objectivement la vérité est difficile à déterminer mais dans le rapport avec les autres qu’il y a un terrorisme. Nous cherchons sans cesse la vérité et donc on se méfie d’une vérité imposée, qui est donc dogmatique et qui ne sediscute pas.
Avec les enfants, un ordre d’action ne se discute pas, on en assure le bien fondé rationnel. Il devra obéir parce qu’il faut obéir. En revanche, l’enfant à qui on impose des règles et à qui on pose des questions aura un rapport au monde qui sera pertinent. Il peut chercher lui-même mais il faut trouver le bon moment pour en discuter. On ne peut pas en ce qui concerne la compréhension dumonde le laisser chercher seul et dire « il faut parce qu’il faut ».
Quand quelqu’un nous impose une idée de l’extérieur, c’est une pensée dogmatique et qui ne s’ouvre pas à la critique. Les gens qui investissent les textes sacrés politiquement sont des terroristes. Distinction entre croyant et athée. Le prêtre au pouvoir impose la bonne interprétation ; Il pense le texte pour nous et impose uneinterprétation qui est orientée politiquement qui sert les moyens du prêtre qui veut prendre le pouvoir qui est un pouvoir théocratique qui légifère en matière de mœurs.
Ne pas se laisser imposer le terrorisme de personnes qui veulent qu’on avale des couleuvres et que nous ne voulons pas avaler. Il existe un critère qui ne trompe pas quand on dit quelque chose de trop objectif. C’est l’humanitérageuse des gens raisonnables. Ce qu’ils appellent objectif c’est la façade des faits classifiés c'est-à-dire ce qui est subjectif : c’est ce qui se débarrasse des idées reçues, les subjectifs ne pensent pas. Ce n’est pas l’avis d’une majorité qui réfléchit, qui débat. C’est un avis, une opinion qui n’est pas réfléchie. Ces gens là au nom de la majorité, l’objectivité est de l’autre coté car ilssont plus nombreux.
* Idée de la majorité quantitative et de la pensée bien pensée
Exemple de l’affaire Calas : Voltaire réussit à avoir une opinion éclairée même chez les aristocrates sur cette question. On serait tenté de dire qu’il y a barbarie dans la culture. Ce ne sont pas des concepts antinomiques. Idée de la torture autorisée par le pouvoir royal. Calas est mort dans la pire dessouffrances. C’est toute la position du pamphlet de Voltaire. Ils font un déni de justice en conscience.
L’expression déni de justice fait sens du point de vue juridique peut revêtir des significations différentes et particulières. Ne pas vouloir juger la chose. Déni de justice peut se penser relativement ou absolument. C’est quelque chose en droit pénal qui demande d’être attentif. Les notions sont...
tracking img