Philo: langage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (872 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Contrairement à l'animal, l'Homme possède le langage, c'est-dire la capacité universelle d'exprimer la pensée et de communiquer avec autrui .Ainsi, la spécificité de l'Homme consiste donc à avoirinventer un outil particulièrement efficace : le langage. Mais tout est-il exprimable? Quand il parle, l'Homme exprime ses idées, ses pensées à propos d'un sentiment, d'une sensation, ou d'un sujetdonné. Tout exprimer serait donc être capable de verbaliser sans aucune restriction l'ensemble des idées que l'on peut avoir. Mais avons-nous réellement les capacités nécessaires pour tout exprimer dans satotalité ?

1- La relation entre le langage et la pensée
2- Le rôle de la conscience morale
3- La vie sociale et politique régissent notre façon de nous exprimer

Qu'est-ce que l'Hommeexprime lorsqu'il parle ? Selon Hegel, il n'y a pas de pensée sans langage. Ainsi, propre à l'Homme, le langage serait l'extériorisation d'une pensée intérieure. Il n'y aurait donc de pensée sans mot. Lapensée est alors condition du langage : c'est la pensée, la conscience, qui est la modalité sans laquelle il ne serait possible de s'exprimer. Elle est, par conséquent, la condition sans laquelle ni laparole ni le langage seraient possible. Il y a donc une véritable solidarité entre conscience et langage, qui fonde la possibilité d'expression de l'Homme. Et puisqu'il faut penser pour pouvoirparler, on peut donc apparemment en conclure que la pensée précède la parole, et se sert même de celle-ci pour s'extérioriser. Ainsi, on pense d'abord, pour pouvoir parler ensuite, et, comme le soutientBoileau, « ce qui se conçoit bien s'énonce clairement, et les mots pour le dire arrivent aisément ».

Résumé:
Entre langage et idée et, plus généralement, entre langage et pensée semble exister unlien étroit ; en effet et en premier lieu, les idées sont souvent destinées à être exprimées, partagées, comme le faisaient déjà certains philosophes tels que Voltaire, Rousseau ou encore Diderot...
tracking img