Philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1432 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le Salaire.
Pourquoi certains gagnent-ils plus que d'autres? La question est tellement brûlante que Keynes conseillait de ne changer les salaires qu'en cas d'absolue nécessité. Les économistes tentent avec beaucoup de mal de déterminer quelle distribution des salaires permet de maximiser la production. Mais, en posant ainsi le problème, ils oublient que la répartition des salaires doit êtreacceptable, et donc tenir compte de l'aspiration des personnes à la justice. Or, dans une société conflictuelle où chacun a sa propre idée de ce qui est juste et a ses propres intérêts à défendre, la répartition est orientée par des rapports de force. Les différences entre pays et entre périodes sont donc le produit de facteurs nombreux et complexes.

Le salaire est la première sourced'insatisfaction devant les conditions de travail, la stabilité de l'emploi et le temps de travail, indique une étude de l'Insee portant sur l'année 2007 et publiée mardi 8 décembre : dans les entreprises de plus de 10 salariés du secteur marchand, 55 % des salariés se déclarent plutôt insatisfaits de leur salaire en lui attribuant une note inférieure ou égale à 5 sur 10. Seuls 28 % expriment unesatisfaction quant à la rémunération de leur expérience professionnelle et 46% quant à la rémunération de leur niveau d'études. L'écart entre salaire perçu et salaire jugé « normal » est relativement important : la moitié des salariés l'évaluent à plus de 330 euros mensuels. Par ailleurs, ces salaires jugés « normaux » sont un peu moins inégaux que les salaires réellement perçus. Les salariés apprécientleur salaire en fonction de son montant, mais aussi en comparant celui-ci au salaire perçu par d'autres salariés aux caractéristiques voisines ; leur opinion est également influencée par le sentiment d'appartenir à une entreprise qui paie bien ou mal.

De plus d’après Le Monde, on peut voir que les femmes ont intériorisé les écarts de salaires.

Aux questions "Votre salaire correspond-il à votreexpérience professionnelle ? A votre niveau d'étude ?", l'écart entre hommes et femmes est peu marqué. "Paradoxalement, ce serait même les hommes, pourtant mieux payés, qui trouveraient normal de percevoir un salaire légèrement plus élevé. Les femmes ont donc intériorisé les écarts de salaires au point de les inclure dans l'appréciation du salaire qu'elles trouveraient normal de percevoir",explique l'Insee.

Une étude sur le journal Le point montre qu'il en est de même pour les salariés les moins diplômés ou les moins qualifiés". Le salaire horaire brut d'une femme est en moyenne 16 % inférieur à celui d'un homme, un écart qui ne s'explique que pour un tiers par les diplômes, l'ancienneté ou le secteur d'activité. Même diplômées des grandes écoles, les femmes sont moins payées, selonune enquête réalisée en 2007 par Grandes Écoles au féminin, et elles gagnent 18 % de moins dès le début de carrière (30 ans et moins).

L'expérience professionnelle est le premier point, qui selon 63 % salariés, n'est pas suffisamment prise en compte dans l'établissement de leur salaire. 31 % des salariés estiment également que leur rémunération est "plutôt faible étant donné leur niveaud'études". Ce défaut de reconnaissance est exprimé "plus fortement" par les salariés les plus diplômés. Par ailleurs, bien que les plus jeunes actifs aient des salaires globalement plus faibles que leurs aînés, "l'âge n'influe pas significativement sur l'écart entre salaire jugé normal et salaire réel, en particulier à l'embauche", précise l'institut.
Ce document qui vient de l'Express nous montrel'insatisfaction des salariés.

Selon, Le Figaro, Les motifs de mécontentement des salariés ne se situent peut-être pas là où l'on croit. Quand les risques psycho-sociaux occupent le devant de la scène médiatique, c'est en réalité le salaire qui reste la première source d'insatisfaction au travail, loin devant la stabilité de l'emploi, les conditions ou le temps de travail, selon une étude de...
tracking img