Philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (293 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Etre libre est-ce faire ce que l’on veut ?

Introduction :
La notion de liberté prend tout son sens au moment de la révolution française de 1789, concrétiséepar l’élaboration de la déclaration des droits de l’Homme et du citoyen. A en croire l’article premier, « Tous les êtres humains naissent égaux en dignité et endroit. ».
Mais cet homme désormais libre, peut-il faire vraiment faire ce qu’il veut ? On perçoit alors, deux idées qui paraissent compatibles au premier abord ;« être libre » et « faire ce que l’on veut ».
Que faut-il alors en penser ? Peut-on être libre tout en obéissant à ses désirs ? Peut-on vraiment concilier ledésir et la liberté, ces deux termes qui, à première vue, semblent pourtant inconciliables ? La liberté n’implique t’elle pas des restrictions ? La liberté n’estelle pas le respect d’autrui ? Si l’on fait ce que l’on veut, sommes nous encore libre ? Est-on libre de faire ce que l’on veut ? Etre libre, est-ce ne rencontreraucun obstacle ? Etre libre est ce faire tout ce que l’on désire ? Telles sont les questions.
Dans un premier temps, nous nous pencherons sur la conception laplus courante de la liberté et nous expliquerons en quoi celle–ci semble-t-elle répondre à la volonté de satisfaire ses désirs. Mais en voyant que cette thèse seheurte au problème suivant, celui de trop vouloir au risque de perdre une partie de sa liberté. Nous allons donc, dans un second temps, examiner la thèse selonlaquelle, être libre ne s’accorde pas forcement avec les désirs de chacun. Enfin, nous constaterons que la notion de liberté a un lien étroit avec celui de la raison.
tracking img