Philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1847 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Angélique Moissonnier Terminale L1 Philosophie Explication de texte Nietzsche Le Gai savoir

Nietzsche philosophe et critique de la culture occidentale et de ses valeurs morales nous invite dans cet extrait de Le Gai savoir à réfléchir sur le thème du travail et de son influence sur notre conscience. Il parle ainsi de notre existence dans le travail, c'est à dire comment le vivons nous, quelest sa place dans notre société. Il démontre la part grandissante que le travail a prit, a grignoté au cours du temps. Dans son argumentation, il donne les nuances des effets du travail sur l'homme. En effet il parle des différentes classes sociales et conditions de vie. Il cite une hiérarchie sociale; « esclaves », « nobles » qui n'expriment pas et ne s'approprient pas de la même manière leurtravail ou leur labeur. En avançant dans cet extrait Nietzsche donne une vision plus large de son idée, il s'intéresse au début à une certaine classe d'individu puis à une société entière. Il tente d'expliquer que les mœurs ont changé. La place du travail aurait non seulement évolué à en devenir glorifié il serait aussi devenu une vertu, une valeur. Le travail serait alors « assuré d'avoir la bonneconscience de son côté ». Comment Nietzsche à travers son argumentation présent-il l'évolution et l'influence du travail sur notre société et nos mœurs ? Sur quels faits s'appuie t-il ? Dans un premier temps Nietzsche nous plonge dans le contexte du travail à son époque. Il parle de faits qui lui sont contemporains et de sa vision actuelle du travail. D'après lui, les rapports au travail sontcodifiés et réglementés. Ses fonctions en seraient réduites à gagner sa vie, satisfaire les besoins des consommateurs, des clients etc.. La concurrence, la productivité et les compétences seraient les conditions fondamentales requises. La qualité du produit ou du service et la rapidité sont primordiales pour la « chasse du gain », Nietzsche dit « la véritable vertu à présent, c'est d'exécuterquelque chose en moins de temps que ne le ferait un autre. » Le travail pourrait apporter un cadre et un certain rythme au travailleur. Ici Nietzsche dénonce la glorification faite au travail, il énonce des faits véridiques tout en émettant sa critique, « la chasse du grain contraint sans cesse à dépenser son esprit jusqu'à l'épuisement », le travail imposerait à notre corps et notre conscience unrythme très soutenu, une contrainte ou bien un besoin d'être au meilleur niveau et de respecter les demandes imposées. De plus, le travail est considéré comme une vertu, une condition nécessaire à une vie fructueuse ou du moins confortable, on se doit de suivre les instructions sans objections, sans interventiond de notre libre arbitre ou de notre morale. La probité n'a en effet pas sa place dans cecontexte. Nietzsche expose dans cet extrait que notre conscience est fortement influencée et mise sous pression « on est constamment préoccupé de dissimuler, de ruser ou de prendre l'avantage », des lors les seuls moments où notre temps est libre notre morale, notre honnêteté ne peut être appliquée, car nous sommes las ou épuisés. Enfin Nietzsche cherche surtout à nous faire comprendre la placeimportante dont dispose le travail dans sa société. Il fait partit intégrante de la vie, il est étudié, analysé afin de l'améliorer, le rendre plus productif. Il est aussi un symbole d'un certain niveau de vie, d'une certaine classe d'individu, on veut atteindre le plus haut niveau et suivant le métier pratiqué on peut définir les conditions et le niveau de vie de l'individu. A contrario Nietzschenous rappelle à l'ordre et évoque alors comment le travail était perçu et vécu bien des années auparavant. Il dit qu'autrefois « c'était le travail qui portait le poids de la mauvaise conscience. ». Effectivement il fait par exemple référence aux « nobles », leur rapport au travail

était quasi nul, ils possédaient des terres des richesses et de nombreux domestiques et esclaves. Les tâches...
tracking img