Philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3573 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES ONDES
►Propriété : ►Célérité:: :: C’est la vitesse de propagation d’une onde.

www.scolaris.eu

►Définition : Une onde est une perturbation se propageant dans un milieu sans transport de matière. • Une onde se propage dans toutes les directions offertes • Une onde est un transfert d’énergie, mais il n’y a pas de transport de matière. • Deux ondes peuvent se croiser. Au point derencontre, on a une résultante des deux ondes.

►Deux types d’ondes : - Ondes transversales : La perturbation est perpendiculaire à la direction de propagation. - Ondes longitudinales : La perturbation est parallèle à l’axe de propagation. (C’est le cas de l’onde sonore, les tranches d’air vibrent de proche en proche.) ►Encore deux types d’ondes : - Ondes mécaniques: Se propage de proche en proche, dansun milieu matériel. (ex: son) - Ondes électromagnétiques: Se propage sans milieu matériel. (ex: lumière)

Pour les ondes mécaniques: La célérité dépend de : - l’élasticité (capacité du milieu à se comprimer ou à se détendre) - la densité (ou de la masse volumique du milieu) - la température (moins rapide s’il fait froid)

Domaine du visible: U.V. 400 visible 800 I.R.
λ (en nm)

Domaine del’audible: infrason 20 ► Périodicité temporelle: T
λ T

son 20000

ultrason
f (en Hz)

► Périodicité spatiale: λ

d(en m)

t(en s)

► Formulaire:
avec: v, ∆d , ∆t , T, λ, f, la célérité en m/s d la distance entre 2 sources (en m) l’écart de temps (en S) la période temporelle (en s) la période spatiale ou longueur d’onde (en m) la fréquence (en Hz)

v=

∆d ∆t

v =

λ
T

T=1 f

► Diffraction: avec un laser de longueur d’onde λ Condition de diffraction: a de même ordre de grandeur que λ

► Réfraction
Loi de Descartes:

n1 sini1 = n1 sini2

v=
θ

c n

avec C=3 108m/s

d

► Dispersion:
Il y a dispersion quand n varie avec la longueur d’onde Elle dépend de la célérité, et de la longueur d’onde. Elle ne dépend pas de la fréquence ni de la période T.Elle explique la décomposition de la lumière blanche. Si il y a dispersion le milieu est dit dispersif .

tan θ = θ =

d (tan θ=θ car θ petit) D

► Onde monochromatique:
Une seule longueur d’onde (ou couleur)

θ
et

=

λ
a
avec d, la largeur de la tache de diffraction

► Onde polychromatique:
plusieurs longueurs d’ondes (ou plusieurs couleurs)

2

LA RADIOACTIVITEwww.scolaris.eu

►Le noyau : A Le noyau est le cœur de l’atome. Il renferme les nucléons: Z protons et A-Z neutrons. On le représente par le symbole: Z X avec: • A le nombre de masse ( et donc de nucléons) • Z le nombre de charges (et donc de protons), également appelé numéro atomique. ►Définitions : • Les isotopes: Ce sont des particules ayant le même nombre de protons mais un nombre de nucléonsdifférents. Exemple: Le 12C et 14C le sont 2 isotopes. 6 6 • La radioactivité: C’est le résultat de la désintégration de noyaux instables. ►3 types de radioactivité spontanée: ►Remarque: : : Les désintégrations obéissent à 2 lois: - la conservation de la charge (Z) Une désintégration radioactive se déroule souvent - la conservation de la masse (A). en 2 étapes: A - La désintégration α: on obtient del’hélium. ZA X → Z − 4Y + 24 He , - La particule Y obtenue après la désintégration est −2 souvent excitée, on la note alors Y* A A 0 - La désintégration β-: on obtient un électron. Z X → Z + 1Y + − 1 e , - La seconde étape est la désexcitation: une particule γ rayonne et libère beaucoup d’énergie. A A 0 - La désintégration β+: on obtient un positon. Z X → Z −1Y + 1 e A A ZY * → ZY + γ ►Loi dedécroissance radioactive: Loi Une réaction radioactive n’est pas instantannée, ainsi le nombre de noyaux radioactifs ∆N qui de désintègrent pendant une durée ∆t est donné par : ∆ N = − λ N ∆ T , avec: - λ la constante radioactive (en S-1) - N le nombre total de noyaux radioactifs. Avec cette relation on arrive à: N (t ) = N (0)e , avec N(0), le nombre initial de noyaux radioactifs. La période...
tracking img