Philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1075 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA DISCUSSION
L’extrait de texte « problemes de philosophies » de russel brand ecrit en 1912 nous explique se que represente la philosophie et qui se tient dans son incertitude meme
La philosophie n’existe pas sans incertitudes car elle est baséé sur des recherches , des questionnements donc elle tend a connaitre la verité ou du moin s’en rapprocher .
Le non-philosophe est comme prisonnier etne vie pas.il passe sa vie dans se qui est déjà acquis au niveau de la reflexion de l’ensemble de l’opinion reçue, sans depasser l’opinion tenu pour vrai et sans l’examiner , sans remettre en question le monde qui l’entoure. Il vit donc en absence de raisonnement et de curiosité. On peut dire que celui qui ne philosophe pas a comme les yeux fermés . Ces derniers ne seront que ouverts s’ilregarde au dela des apparences allant meme jusqu’à remettre en question la nature et la fonction de l’objet par exemple. Le commun emprisonne car il empeche la reflexion par des acquis dogmatiques.il ne cherchera pas a mettre en question les objets quil a l’habitudes de voir tous les jours à ses cotés. La reflexion tend au savoir et le savoir tend au bonheur .ce qui veut dire que celui qui nephilosophe pas n’est pas heureux. Le non philosophes est attaché au habitudes. Ils sont un frein a notre developpement de la curiosité, car on repondra  que c’est parce que « c’est par habitude » a la question « pourquoi ? » . l’habitude est une excuse de la non volonté de recherche. le non philosophe prend le monde pour acquis et de se fait il croit que tout va bien pour lui et qu’il peut repondre atoute les questions sans aucun doute.
La raison joue un grand role dans la philosophie donc chez le philosophe. La raison permet de raisonner donc de se questionner se qui amene a forger ses propres pensséés. Le non philosophe ne pense pas car il suit déjà des idees toutes faite se qui fait qu’il ne se sert pas de sa raison.on ne raisonne que si l’on se pose des questions. Il est plus facile de nepas chercher a comprendre que de se poser les bonnes questions pour avancer. que les reponses que l’on a soit vrai ou fausse ceci n’inquiete pas celui dont la raison ne se manifeste pas. Le non philosophe serait-il priver de savoir et donc de bonheur suite à ses certitudes ? car c’est dans la certitude que l’on voit notre esprit s’etroitre. Le bonheur n’existe-t-il que chez les philosophes ? entout cas c’est ce que nous revele brand du coté de l’homme ! dans se cas les animaux se seraient t-ils point heureux puisque depourvues de raison et inapte a la reflexions philosophique ? celui qui ne philosophe pas ne souvre pas au monde se qui fait de lui un non vivant parmis les vivants. Il est mefiants en vers se qui pourrait lui etre étranger, sans savoir que l’étranger est source de bonheur cardonne suites aux questionnement et donc a la reflexion. Il est comme prisonnier de sa certitude.
L’incertain quant à lui est philosophe. Cela voudrait t_il dire que le philosophe n’est sur de rien meme de se qui peut paraittre le plus evidant pour tous ? et bien c’est se que la philosophie apprend aux hommes ! c’est dans l’incertitude qu’on re rapproche de la certitude, la verité ; tous enayants differentes reponse et sans en donner une en particulier . le philosophe est constamment en quete de reponses dans le but de se raprocher de la verité . rien n’est jamais acquis. la philosophie echappe t-elle a la regle de lincertitude au niveau de sa fonction ?et bien La philosophie elle-même n’est pas capable d’expliquer entierement pourquoi pose telle tant de questions. Elle tient sa valeurdans l’incertitude qui sans cela la philosophie n’existerait pas. La philo est une ouverture d’esprit toujours en quete de savoir .elle permet de considerer toutes les possibilités et d’elargir son esprit et ses recherches . elle permet notamment detre plus apte a la critique du monde qui nous entoure.la philo est liberatrice car desemprisonne des dogmes et penséés non fondés, et conclusion...
tracking img