philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1519 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
Les libertés individuelles

Les libertés individuelles ce sont les libertés et aussi les droits que chaque citoyen est en droit de faire valoir et que rienne peut entraver tant que les libertés d’autrui sont respecté et que la loi aussi. Elle touche tous les domaines, la croyance religieuse, chaque individu à la liberté de choisir sa propre religion (catholique, orthodoxe, musulman, judaïsme, etc.), la liberté de pensée et de s’exprimer en tout libertés tant que l’ordre publique est maintenue, La libertés de mouvement car chaque individu peut sedéplacé ou bon lui semble et ainsi voyager de pays en pays ou de région en région, la libertés d’ action et de choix car chaque individu a le droit de choisir par exemple sont orientations professionnelles ou son mode de vie par exemple et c’est une certaine autonomie du citoyen. Et comme ici nous parlons des libertés individuelles qui veulent dire par là que c’est libertés peuvent concerner qu’unseul individu à la fois mais c est applicables à tous les citoyens ce n’est pas quelque chose qui touche un groupe de personne ou une certaine catégorie de personne c’est vraiment centré sur l’individualité du citoyen et pour conclure une petit citation « La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres ».
Apres avoir défini les libertés individuelles, il est important de se posercertaines questions par rapport au métier d’éducateur. La première qui me vient à l’esprit, c’est celles-ci : « L’action éducative favorise-t-elle les libertés individuelles ? ». Apres réflexion j’ai reformulé la question en 2 sous question qui pour moi en tant qu’éducateur est essentielle de se poser ces question, premièrement l’action éducative doit-elle prendre en compte les choix individuels oupersonnels du bénéficiaire ? , en second « L’action éducative permet-elle au bénéficiaire d’effectuer des choix dans tous les domaines de sa vie ? ».L’action éducative essaye de favoriser les choix du bénéficiaire, car c’est obligatoire selon le du code de déontologie  et bien sûr en temps qu’être humain on essaye au maximum de respecter leurs choix pour garder une bonne entente au sein du groupe etsurtout préserver la relation éduquant-éduquer. D’une part , on établit avec le bénéficiaire un projet de vie en se basant par exemple si c’est un enfant sur son choix de vie professionnelle par exemple le métier qu’il voudrait faire plus tard, les études qu’il voudrait faire et en l’encourageant pour parvenir à son but, sur leurs choix d’activités auxquelles il veulent participer par exemple ausein d’un groupe, on essaye d’établir selon ce que le groupe nous dits, faire un calendrier de la semaine avec les activités qui seront réalisé pour la semaine complète, sur son choix alimentaire par exemple avec les bénéficiaires établir un menu pour la semaine avec leurs gouts et leur préférence alimentaire comme sa on peut préserver les libertés du choix alimentaire. Sur son choixvestimentaires par exemple lors de mon stage, j’ai eu l’occasion de travailler en Cantou avec des personnes âgées ayant des troubles de démences et aussi certaines ayant la maladie d’Alzheimer donc comme ils ont plus la capacité de discernement, on essaye malgré tout qu’ils aient la possibilité encore de choisir par exemple la tenue qu’ils vont porter ou le parfum qu’ils vont mettre, ce qui leurs donne lesentiment par certains de ces choix d’exister. Par contre certains choix ne peuvent être acceptés, je reprends l’exemple de mon stage dans le secteur de la personne âgée parfois certains choix des résidents ne pouvant être réalise pour des raisons de santé par exemple au Cantou ou j’étais, il avait un résidents qui était diabétique et fessait régime donc à chaque fois qu’il mangeait, il en...
tracking img