Philo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5028 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
%u25BA 1. Dégagez l'idée directrice et les étapes de l'argumentation du texte.
%u25BA 2. Expliquez :
a. « nous ne nous rendons ainsi coupables d'aucun préjugé » ;
b. « alors nous admettons ces connaissances comme simple préjugé ».
%u25BA 3. À quelles conditions pouvons-nous avoir confiance en l'autorité d'autrui sans tomber dans le préjugé ?
Il faut distinguer entre les vérités de faits (oud'expérience) et les vérités rationnelles.¨Par cela même qu'elles sont exclusivement du domaine de la raison, ces dernières sont anonymes et excluent l'argument d'autorité. Attachez-vous à montrer comment Kant oppose les deux domaines où l'autorité d'autrui peut être invoquée, pour en conclure que ce n'est pas le recours à l'autorité en lui-même qui est un préjugé, mais son usage dans un domaineoù elle n'a que faire.
 
articulation formelle du texte 

« Lorsque, dans les matières qui se fondent sur l'expérience et le témoignage, ... nous ne nous rendons ainsi capables d'avoir préjugé ; car... puisque... il faut bien que... 

Mais lorsque nous faisons de l'autorité d'autrui le fondement de notre assentiment à l'égard de connaissances rationnelles, alors... il ne s'agit pas de demander: qui a dit cela ? Mais bien : qu'a-t-il dit ?... » 

questions indicatives 

Importance de la distinction entre « les matières qui se fondent sur l'expérience et le témoignage » et « les connaissances rationnelles » ? 
Comment Kant peut-il être amené à écrire que dans le premier cas il n'y a « aucun préjugé » ? 
Pourquoi (et dans quel cas ?) Kant estime-t-il que « peu importe si uneconnaissance a une noble origine » ? 
Quelles sont les deux causes du « penchant à suivre l'autorité des grands hommes » selon Kant ? Importance de ces notations dans l'économie du texte ? 
Que pensez-vous des distinctions opérées par Kant ? Que pensez-vous de son argumentation ? 
Quel est l'enjeu de ce texte ? Quels effets une telle position peut-elle avoir ? A qui s'attaque-t-il ? 

Question 1La thèse que soutient Kant dans ce texte est qu'un préjugé ne consiste pas dans le fait de laisser autrui juger à notre place mais dans celui de s'en remettre à l'autre sur une question qui relève de notre propre raison. S'aider du jugement d'autrui ne revient donc pas forcément à renoncer à penser par soi-même. Le texte procède en trois temps. La première partie (jusqu'à « soit le fondement denos jugements ») fixe le domaine où la raison peut légitimement s'en remettre à l'autorité d'autrui. La deuxième (jusqu'à « si une connaissance a une noble origine ») précise inversement le domaine où la reconnaissance de cette autorité cesse d'être légitime et relève du préjugé. La dernière partie se propose d'expliquer la double origine du préjugé. La première source est l'admiration des grands,la seconde est la vanité de croire en être un. Dans le premier cas, on accepte comme parole d'Évangile le raisonnement de la personne qu'on admire ; dans le second, on tient pour indiscutable ce que l'on pense soi-même : on s'estime tant qu'on n'envisage pas de se mettre en question.

Question 2

a. Un préjugé est une opinion que l'on soutient avant même de l'avoir examinée de manière critique: avant de l'avoir véritablement jugée (pré-juger). Il représente donc un point de vue qui n'est pas fondé en raison mais qui est seulement repris, cru, soit parce qu'on a confiance en celui qui nous l'a transmis, soit parce qu'il nous paraît tellement évident qu'on n'envisage pas de pouvoir penser autrement.

Quand nous nous en remettons à l'avis d'une personne que nous estimons pluscompétente que nous dans tel ou tel domaine, quand par exemple un élève fait confiance à son professeur, s'agit-il d'une attitude de soumission intellectuelle ? Est-ce forcément par crédulité qu'il reprend à son compte le savoir qu'on lui transmet ? Évidemment non.
Notre raison doit savoir reconnaître ses limites et admettre qu'en certains domaines, il convient de s'en remettre à l'instruction de...
tracking img