Philoqui parle quand je dis je

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (646 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
intro : évidence: c'est moi qui parle quand je dis "je". Mais le problème que pose cette évidence est double :
1/ ce je n'est il pas paradoxalement impersonnel? le "Je" désigne ici moi qui parlecomme il pourrait désigner n'importe qui qui, comme moi, parlerait à la première personne.
2/ est ce que je sais ce que je suis? l'évidence repose sur la conviction que oui, mais est ce que je le saisvraiment ou est ce que je crois le savoir? (tu termines en problématisant: tu te pose des quest du genre: que dois-je alors penser...)

I/ la conscience de soi, condition de possibilité du "je"_ ce terme présuppose que l'on a conscience d'exister. cf Descartes (cogito): cette conscience est impliquée par l'acte même de penser.
cf Sartes: elle a pour condition l'intersubjectivité.
-Dèslors, c'est moi qui parle quand je dis "je", le moi désignant ici le sujet pensant capable de se prendre lui-même pour objet de pensée.
transition: si ce moi est bien ici le référent du pronompersonnel "je" et ce qui rend possible le fait de dire "je", dire "je" est ce exprimer de manière adéquate l'existence de ce moi? Autrement dis, le langage peut-il exprimer la singularité de ce moi?

II/Dire "je" c'est exprimer un discours impersonnel
-Parler de soi, c'est traduire par un mot une réalité que le langage ne peut pas par nature exprimer de manière adéquate. cf Bergson (cours sur lelangage): la nature du langage et de la conscience sont opposés. Conséquence : dire "Je" n?est parler de soi mais tenir un discours nécessairement impersonnel.
-Présupposés : cette singularité de laconscience existe et on ne peut en avoir un connaissance immédiate par la conscience de soi.
Problème : cette connaissance immédiate de soi n?est elle pas illusoire ? cf. pascal : je suis incapablede dire ce que je suis fondamentalement. Semble moins tenir à une lacune du langage qu?à un lacune de la connaissance de soi.

III/ dire "Je", ne pas savoir de quoi on parle
-si connaissance de...
tracking img