Philosophes des lumières

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (572 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
François Marie Arouet, dit Voltaire, né le 21 novembre 1694[1] à Paris où il meurt le 30 mai 1778, est un écrivain et philosophe qui a marqué le XVIIIe siècle et qui occupe une place particulièredans la mémoire collective des Français. « On n’emprisonne pas Voltaire » dira de Gaulle en 1960 à ceux qui réclament l’inculpation de Sartre dans l’affaire du Manifeste des 121.
Symbole des Lumières,chef de file du parti philosophique, son nom reste attaché à son combat contre « l’infâme » (il invente en 1759 le slogan « écrasons l’infâme » par lequel il termine ses lettres à ses intimes), nomqu’il donne au fanatisme religieux. Il n’en finit pas de dresser la liste des malheurs et des crimes qu’il engendre, et, pour lui, il ne peut y avoir de progrès de l’humanité et de la civilisation sanstolérance. Dans ce contexte, son grand ennemi est la religion chrétienne et l’Église catholique de son temps. Ses adversaires l’accuseront de saper les bases de la religion et par là même de la monarchieet de favoriser la dépravation des mœurs.

Charles-Louis de Secondat, baron de La Brède et de Montesquieu, connu sous le nom de Montesquieu (avant 18 janvier 1689 à la Brède (Gironde) - Paris le 10février 1755) est un moraliste, penseur politique, précurseur de la sociologie, philosophe et écrivain français des Lumières.
Montesquieu, avec entre autres John Locke, est l'un des penseurs del'organisation politique et sociale sur lesquels les sociétés modernes s'appuient. Il a notamment travaillé sur la répartition des fonctions de l'État entre ses différentes composantes, appeléepostérieurement « principe de séparation des pouvoirs ». Sa grande contribution est d'avoir su exposer à ses contemporains deux modèles de liberté politique : la « liberté modérée » du régime monarchique et la «liberté extrême » incarnée par la Constitution d'Angleterre.

Denis Diderot, né le 5 octobre[1] 1713 à Langres et mort le 31 juillet 1784 à Paris, est un écrivain, philosophe et encyclopédiste...