Philosophie-la politique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (615 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juin 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
La politique

● Pour vivre ensemble, les hommes ont besoin d'énoncer et de suivre des règles qui permettent le bon fonctionnement de la communauté et qui définissent le juste et l'injuste, ledroit et le tort. Cet espace commun, réglé par des usages, des lois et des valeurs, est le domaine de la politique. Du grec polis, qui signifie '' cité '', la politique est la science qui s'occupe desaffaires publiques et des principes du gouvernement.

I/ Le domaine de la politique

A/ Tout est-il politique ?

● On prétend souvent que '' tout est politique '' suggérant par là quetout est soumis à un calcul d'intérêt et un jeu de pouvoir. Si rien n'échappe au politique, alors toute recherche désintéressée du vrai, toute pratique sincère de la justice est impossible. Cetteaffirmation faussement lucide et réellement désabusée désigne plutôt une perversion de la politique. Elle révèle une incompréhension profonde de la nature du politique, puisqu'elle revient à nier lesdistinctions et les notions sur lesquelles se fonde la politique, comme le public et le privé, le lien civil, l'institution, la citoyenneté, le bien commun, la liberté.

B/ Economie etpolitique

● L'identification de la politique à la '' chose publique '' a d'abord pris la forme d'une distinction entre l'économie et la politique. L'économie relève de la sphère du domestique ou duprivé et a pour objecte l'intérêt et la richesse. La politique, au contraire, traite de ce qui intéresse la communauté dans son ensemble et ne vise pas, en premier lieu, l'enrichissement des individus,mais la paix civile et le bonheur des citoyens. Elle se fonde sur le '' Souverain Bien ''. Pour cette raison, elle est définie par Aristote comme '' la science suprême ''.

II/ Pouvoir, autorité,domination

A/ Pourquoi obéit-on ?

● L'une des distinctions essentielles sur lesquelles se fonde la politique est l'opposition entre autorité et domination. Dominer, c'est exercer...
tracking img