Philosophie, la raison

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2158 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bac philo 2009, séries techno : Peut-on être sûr d'avoir raison ? Corrigé.

Peut-on être sûr d'avoir raison ?

Eléments de problématisation et d'introduction.

Le sujet nous demande de nous interroger sur la possibilité de la certitude. Etre sûr d'avoir raison, c'est être sûr que ce que je dis est vrai. Il s'agit donc de déterminer ce qui peut nous permettre d'accéder à la certitude :c'est-à-dire ce qui va nous permettre de savoir que ce que nous disons est vrai, sans doute possible. A priori, la réponse à cette question semble plutôt facile : je peux être sûr d'avoir raison à partir du moment où je possède la preuve de ce que j'avance. Cette preuve peut être de différente nature : ce peut être, par exemple, une démonstration, ou une expérience, même un objet (le flagrant délit mepermet, par exemple, d'être sûr de ce que je se soupçonnais).
Mais les choses ne sont pas si simples. Il peut m'arriver d'éprouver une certitude pour me rendre compte, finalement, que j'avais tort. Etre sûr d'avoir raison, cela désigne également un sentiment. Ce sentiment de certitude ou d'évidence que nous éprouvons parfois. Or, ce sentiment est souvent démenti par la suite des événements : ilarrive que ce que nous tenions pour absolument certain s'avère faux. Est-il donc possible d'être sûr de ce que nous avançons ? Etre sûr, cela suppose en effet une stabilité dans le temps. Ce dont je suis sûr, je dois pouvoir me reposer dessus comme quelque chose de stable qui est garanti pour l'avenir. Ainsi, être sûr d'avoir raison cela suppose que je prenne un engagement sur l'avenir ce quisemble, a priori, absurde. Dans nos choix comme dans nos connaissances, nous restons ignorants de l'avenir. Or, c'est l'avenir qui peut nous dire si nous avions raison de faire les choix que nous avons faits et apporter la preuve que ce qui était vrai hier l'est toujours aujourd'hui.
On pourra aussi faire varier les significations de « peut-on » puisque cela interroge la capacité qui est la nôtre àêtre sûr d'avoir raison comme nous venons de le voir, mais aussi la légitimité. Ai-je le droit d'être sûr d'avoir raison ? La certitude n'est-il pas pire danger qui guette la pensée raisonnable ? Au contraire, le doute n'est-il pas une garantie de scientificité ? Ne dois-je pas le ménager si je veux éviter le dogmatisme ?

Pistes de réflexion.

I - Il est possible d'accéder à une forme decertitude qui nous permette de dire que nous savons que nous avons raison à coup sûr.

Avoir raison, cela signifie deux choses : d'une part, cela signifie que ce que nous disons est vrai. Cela constitue une piste d'analyse disons théorique. D'autre part, cela signifie que le choix que nous faisons est le bon. Dans ce sens, c'est une piste de réflexion plutôt pratique. Or, dans les deux cas, ilsexistent des principes sur lesquels notre pensée peut reposer et grâce auxquels nous pouvons être sûrs d'avoir raison de ce que nous pensons ou faisons.

Pour être sûr d'avoir raison, il faut pouvoir fonder notre pensée sur des règles ou des principes qui sont eux-mêmes fiables. Par exemple, dans mes choix, je peux être sûre d'avoir raison si je dispose de principes, moraux notamment, qui peuvent mepermettre d'être sûr, systématiquement, de faire le bon choix.
C'est, par exemple, un tel principe que représente la loi morale de Kant (Fondements de la métaphysique des moeurs). Comme il est universel et a priori (il ne dépend pas de l'expérience), il est valable en toutes circonstances et donc si je le respecte, je suis sûre de faire toujours le bon choix. Par exemple, en vertu de ce principe,je ne dois pas mentir et si je choisis de ne jamais mentir, je suis sûr d'avoir toujours raison. Même dans le cas où l'on me demande de dire où se trouve un ami qui se cache chez moi et que cherchent des assassins, si je dis la vérité, je peux être sûre d'avoir raison d'agir ainsi en me basant sur ce principe que constitue la loi morale.

Il en va de même en politique. Si avoir raison, c'est...
tracking img