Philosophie : le langage, bourdieu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2298 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le langage est la particularité de l’homme, il est en grande partie ce qui le distingue de l’animal. Il est une convention formée naturellement par les hommes entre eux qui leur permet de communiquer et de se comprendre. Le langage implique donc le corps, puisque c’est par le corps que l’homme exprime sa pensée ; avec sa bouche, avec des gestes, avec ses cordes vocales. Il y a donc uneperpétuelle interaction entre ce que l’on appelle son « âme » (à savoir sa pensée, sa capacité de raisonnement, ses émotions) et son corps, puisqu’à travers ce qu’il va dire, un autre entendra son raisonnement.
Or, selon le sociologue Pierre Bourdieu, « le corps fonctionne comme un langage, par lequel on est parlé plus que l’on ne parle ». Peut-on donc parler d’un autre langage du corps, autre quecelui que l’on utilise pour s’exprimer ? Le corps s’exprime-t-il de lui-même ? Traduit-il une pensée malgré lui, ou y a-t-il une « lecture » du corps par laquelle on peut « lire » l’individu lui-même ? Si le langage par la parole est cette capacité à formuler une pensée dans le but de se faire comprendre, y a-t-il une autre sorte de langage, par le corps, que l’individu ne maîtrise pas cette fois etqui le dévoile malgré lui ? Et si l’on parle d’un corps qui dévoilerait malgré nous des informations sur notre personne, d’un corps par lequel l’on est parlé, ne peut-on pas parlé d’un corps par lequel l’on est interprété ? Cette interprétation est-elle toujours bonne ou va-t-elle se former en fonction de ce que croit percevoir de nous un autre individu ? Cet autre langage du corps est-il doncplus fidèle que celui de la parole ? Ou peut-il exprimer autre chose que ce que nous sommes ?
Autant d’interrogations auxquelles cette analyse tentera de répondre, d’abord en parlant du corps comme outil, par lequel celui-ci s’exprime en tant que personne particulière et permet une interaction entre les individus, ensuite en développant cette idée du langage involontaire du corps, qui a ladifférence du premier, n’est pas maîtrisé par l’homme et reflète malgré lui la place de l’individu dans la société à laquelle il appartient ; une dernière enfin, qui sur l’idée d’un corps qui est parlé et donc qui est interprété, s’interrogera sur la fidélité ou non de ce qui est « parlé » en fonction de ce qui est perçu par les autres individus ; l’idée d’une interprétation, plus ou moinssubjective.

Depuis l’Antiquité, dès les premières réflexions philosophiques, il a été question d’une dualité de l’homme, de ce qu’il pense, ce qu’il ressent, et ce qu’il exprime. Si les découvertes scientifiques du XIXe et XXe siècle ont laissé de côté la dualité du corps et de l’âme pour faire du cerveau le cœur de la pensée et des émotions humaines, il n’en demeure pas moins que le corps restel’outil de l’individu, par lequel il s’exprime, outil par lequel il matérialise une pensée, un état, une émotion. En effet, l’homme parle avec son corps. Il parle tout d’abord avec le langage, capacité qui lui est propre, et qui le distingue de l’animal. Il utilise des mots qui illustrent et traduisent clairement sa pensée, et lui permettent de communiquer avec d’autres. Cette particularité humainestimule sa raison, mais aussi son corps ; l’homme s’exprime avec des gestes, avec des expressions du visage, autant qu’avec ses cordes vocales et ses organes. Un individu peut comprendre qu’un autre est en colère par le ton élevé de sa voix et le froncement de ses sourcils par exemple ; comme à l’inverse un « cri de joie » et des bondissements peuvent exprimer une grande satisfaction. Plusprécisément, un être humain peut s’exprimer par des mots, oraux ou écrits, le langage exprime et stimule à la fois la pensée, comme l’explique le linguiste M.Bréal, la langue exprime la pensée mais oblige aussi l’homme à la précision de celle-ci pour être clairement compris. Il peut aussi, par le langage, communiquer une pensée imaginaire ou fausse, il a donc toutes les possibilités d’expression par...
tracking img