Philosophie politique tocqueville

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1514 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Philosophie politique

VI-VII - La société démocratique.

Livres de Tocqueville:
- La démocratie en Amérique
- Souvenirs
- L'Ancien Régime et la Révolution

Grde figure du libéralisme du 19ème siècle. Il est lu d'avantage aux US qu'en France à cause de la démocratie en Amérique.
C'est un très grand livre, il est passionnant et littéraire. C'est finalement un récit de voyages.C'est le 1er livre qui essaie d'explorer la démo comme système politique, comme société et aussi comme régime moderne: la démocratie dans une société de masse.
Tocqueville était un normand, il venait du Calvados. Il se situe dans la mouvance du libéralisme naissant à l'époque de la Restauration. Il descend d'une famille de l'aristocratie normande qui a été durement frappée pendant la révolution.
Ilparticipe au mouvement animé par Guizo. C'est un aristocrate de la Restauration et de la monarchie de Juillet.
Il est né en 1805 et écrit La démocratie en Amérique en 1832. En 1840 il publie le tome II.
En 1848 il est déja très connu en France comme aux US.
Il n'est pas qu'un intellectuel, c'est aussi un homme politique. Il est élu député en 1848 sous la deuxieme rép., et devient ministre desaffaires etrangeres en 1849.
Il prend ses distances vis-a-vis de Napoléon. Il se retire de la vie politique sous le 2nd empire. Il se consacre à l'écriture de L'Ancien Régime et la Révolution et meurt en 1854.

Lettre de 1837 dans laquelle il explique sa démarche, il s'interroge sur son statut d'intellectuel. Il se présente comme un homme vivant dans une époque de transition. Il est observateurneutre, impartial.
Cependant en 1848, quand nait la 2ne rép, on sent dans ses Souvenirs qu'il est encore fermement attaché à ses racines aristocratiques.

Il se rend au US pour étudier le régime pénitenciaire. C'est une époque où, en Europe, on se pose plein de questions sur le système carcéral. C'est aussi l'avénement de la rév industrielle et donc il y a un developpement de la violence.
Ona essayer le systeme "panoptique".
Une fois aux US, le systeme pénitenciaire devient le dernier de ses soucis. Il voyage énormément.
Sur la base de cette expérience de voyage il écrit ce livre.
Il va aux US avec la culture d'un aristocrate francais, avec tous les préjugés d'un intellectuel francais.
Il regarde la société américaine avec les lunettes de Montesquieu. Un siecle auparavantMontesquien avait écrit De l'esprit des lois dans lequel il essayait d'établir une sociologie des régime politiques. Pour lui la démocratie s'appliquait aux états de petites tailles, la monarchie aux états de taille moyenne et le despotisme aux grds états.
Arrivé sur place il découvre un état à l'encontre de ce qu'il avait imaginé. Ce qu'il découvre est l'inverse de toutes idées recues de son siecle.Les US sont alors un pays très jeune (54ans), ce n'est pas une grde puissance internationale. Les US sont regardés avec mépris par l'Europe.
Locke décrit l'Amérique comme le début du monde, en Europe on les regarde comme l'enfance de l'Europe. "C'est une terre sauvage, primitive, à civiliser".
Tocqueville revient pour expliquer que les US ne sont pas l'enfance de l'Europe mais l'avenir del'Europe. L'Europe deviendra ce que sont déja les US. Il renverse tout ce qui a été dit jusqe là. En Amérique on peut voir comment fonctionne une démocratie. Aprés ce voyage, Tocqueville est certain que l'Europe va vers une démocratie. Aux US la démocratie est née du néant, elle a été batie sur une terre "vierge". En Europe la démocratie doit se frayer son chemin dans un continent dominé pendant dessiecles par l'absolutisme, où l'aristocratie a des racines profondes. De ce fait la démocratie doit mener un combat dur, tenace, parfois violent pour s'imposer.
Tocqueville définit la démocratie comme fait sicial, la décrit et analyse la démocratie américaine avec toutes ses spécificités puisque la démocratie a été construite sur la colonisation d'un continent dont on a exterminé la population...
tracking img