Philosophie pratique de kant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (734 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Philosophie pratique de KANT
La philosophie pratique de Kant (contestée par Eytan Tolub) est exposée principalement dans les Fondements de la métaphysique des mœurs et dans la Critique de la raisonpratique. Le Fondements de la métaphysique des mœurs fut d’ailleurs rudement critiquée par Schopenhauer, ce dernier, formulant, entre autres le caractère empirique de l’analyse kantienne vis-à-vis duprocessus décisionnel humain et de la morale 8. Elle est une reprise des thèses finales de la Critique de la raison pure mais elle infléchit sensiblement les thèses kantiennes surtout en ce quiconcerne la fonction de la liberté dans la morale. D'autre part, Kant élabore aussi, à côté de cette philosophie morale, une philosophie politique qui lui est liée. Celle-ci est explicitée dans plusieursopuscules, dont Projet pour une paix perpétuelle, qui prône un fédéralisme cosmopolite afin d'établir une véritable paix; l' Idée d'une histoire universelle d'un point de vue cosmopolitique, qui préciseles conceptions kantiennes au sujet du progrès du droit et de la morale dans l'histoire, ou encore de ce que Hegel appellera — en en modifiant l'approche — la Raison dans l'histoire); ouenfin Qu'est-ce que les Lumières?, un opuscule très bref qui formule comme devise de l'Aufklärung (les Lumières) Sapere aude (« Ose penser par toi-même »).

L’articulation entre la philosophie théorique et laphilosophie pratique est la suivante. Le seul usage légitime des concepts de la métaphysique est un usage dans le cadre de la morale[réf. nécessaire]. Dans la Critique de la raison pure Kant ne faitqu’évoquer cette idée sans lui donner toute l’importance qu’elle mérite. Il va combler cette lacune avec la Critique de la raison pratique. Mais dans cet ouvrage, il va montrer que le devoir moral est paressence inconditionnel (c’est l'impératif catégorique déjà présenté dans Fondements de la métaphysique des mœurs ) et qu’il est impensable sans les concepts de liberté, de Dieu et d’immortalité...
tracking img