Philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (251 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
UNIVERSITÉ CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

1/1

10 G 02 A 01
Durée :4 heures

OFFICE DU BACCALAUREAT Téléfax (221) 824 65 81 - Tél. : 824 95 92- 824 65 81

Séries : L’1- Coef 4
Séries : L1a-L1b- L2 – Coef. 6 Epreuve du 1er groupe

PHILOSOPHIE
SUJET n° 1 Vouloir la certitude, n’est-cepas tuer la philosophie ? SUJET n° 2 L’art n’est-il pas la preuve que le cœur a plus de génie que la raison ?

SUJET n° 3 : Expliquez etdiscutez le texte ci-après :

La pluralité des sciences et la spécificité de chacune d’elles résultent évidemment de leur nature même, c’est-à-dire dufait qu’elles sont essentiellement des activités intervenant sur le réel pour recueillir des données. Or, premièrement, elles sont obligées dechoisir les aspects du réel qu’elles veulent étudier. Deuxièmement chaque mode d’intervention, c’est-à-dire chaque méthode, entraine la découverte dephénomènes qui ne peuvent être atteints par d’autres méthodes. On nous objectera que certaines sciences interviennent peu et se contentent d’observer: l’astronomie, l’éthologie. Nous dirons plus exactement que, contrairement aux sciences expérimentales, elles ne peuvent pas ou ne veulent pasmodifier certains facteurs du réel comme le font ces autres sciences en vue de questionner celui-ci. Mais elles sont néanmoins essentiellementactives, et l’observateur intervient, ne serait-ce que par le point de vue à partir duquel il observe et par ses instruments. Jeanne Parain-Vial.

tracking img