Philosophie

Pages: 2 (270 mots) Publié le: 17 mai 2011
1. Existe-t-il une définition unique de la philosophie, selon Russell?
Rép : Oui

2. Quelle définition donne-t-il de la philosophie?
Rép : C’estspéculer sur des sujets ou une connaissance exacte n’est pas encore possible.

3. Quelle différence Russell établit-il entre science et philosophie?
Rep : Ladifférence c’est que : La science c’est ce que nous connaissons et la philosophie c’est ce que nous ne connaissons pas.

4. Quels exemples donne-t-il pourillustrer l’idée suivant laquelle certaines spéculations philosophiques sont devenues des objets de savoir?
Rep : «Ceci est la vérité.» ils peuvent seulementdire : «Ceci peut être la vérité. » Avec une belle imagination scientifique, vous êtes à même de penser à toutes sortes de choses qui pourraient être vraies.C’est la l’essence de la science. Vous commencer par penser a une chose, puis, vous tachez de voir si elle est bien vraie. Généralement elle ne l’est pas.5. Quelles sont les questions auxquelles la science ne répond pas?
Rep : Les questions aux quelles la science ne répond pas sont : les valeurs, le bien,le mal, la fin

6. Selon Russell, quelle est la véritable affaire de la philosophie?
Rep : La véritable affaire de la philosophie est : Bien concevoir laquestion sans se soucier de la réponse et la réponse c’est l’affaire de quelqu’un d’autre.

7. Quelle est suivant Russel, la plus grande utilité de sapropre philosophie?
Rep : Elle rend les gens capable d’agir résolument, alors même qu’ils ne sont pas absolument certains que leur action est vraiment la bonne.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • philosophie
  • philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • Philosophie
  • la philosophie

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !