Philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (270 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Existe-t-il une définition unique de la philosophie, selon Russell?
Rép : Oui

2. Quelle définition donne-t-il de la philosophie?
Rép : C’estspéculer sur des sujets ou une connaissance exacte n’est pas encore possible.

3. Quelle différence Russell établit-il entre science et philosophie?
Rep : Ladifférence c’est que : La science c’est ce que nous connaissons et la philosophie c’est ce que nous ne connaissons pas.

4. Quels exemples donne-t-il pourillustrer l’idée suivant laquelle certaines spéculations philosophiques sont devenues des objets de savoir?
Rep : «Ceci est la vérité.» ils peuvent seulementdire : «Ceci peut être la vérité. » Avec une belle imagination scientifique, vous êtes à même de penser à toutes sortes de choses qui pourraient être vraies.C’est la l’essence de la science. Vous commencer par penser a une chose, puis, vous tachez de voir si elle est bien vraie. Généralement elle ne l’est pas.5. Quelles sont les questions auxquelles la science ne répond pas?
Rep : Les questions aux quelles la science ne répond pas sont : les valeurs, le bien,le mal, la fin

6. Selon Russell, quelle est la véritable affaire de la philosophie?
Rep : La véritable affaire de la philosophie est : Bien concevoir laquestion sans se soucier de la réponse et la réponse c’est l’affaire de quelqu’un d’autre.

7. Quelle est suivant Russel, la plus grande utilité de sapropre philosophie?
Rep : Elle rend les gens capable d’agir résolument, alors même qu’ils ne sont pas absolument certains que leur action est vraiment la bonne.
tracking img