Philosophie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1770 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La raison doit être grande et avoir un sens, on ne doit pas déranger les esprits pour rien, pour voir si il y a une réponse ou pour effectuer un test.
Il est également déconseiller d'appeler un être proche tout juste décéder ( cela pourrait le raccrocher à la terre et le faire entrer dans le trouble. Si vous l'aimez, laissez le s'élever à son rythme, ou aider le tout simplement avec desprières, voir dessous ce dossier) attendez au moins un an avant d'essayer de le contacter
Il y'a de bonnes raisons pour pratiquer une scéance de spiritisme, se renseigner sur différents thèmes avec des esprits de sagesse. Contacter ses guides pour recevoir des renseignements et une leçon de vie. Contacter un être cher décédé de plus d'un an...
* Bien s'entourer
La scéance de spiritisme est unmoment sérieux, il faut alors s'entourer de personnes sérieuses, qui ne cherchent pas avoir de preuve quelconque de l'existance des esprits, mais qui veulent obtenir des renseignements ou une aide de ceux ci.
Ne prenez pas non plus de personne cherchant a contacter les forces du mal ( il faudrait déjà qu'elles aient une existance, autre que l'égrégore créer par les religions et les croyanceshumaines, voir le dossier théorique: les esprits malins ) car vous attirerez des esprits du bas astral et votre scéance risque d'être sans intérêt, dénuée de sens, voir dangereuse.
* Bien se préparer
Prenez différents supports, au cas où l'esprit préférerait un support particulier
Prenez du papier pour faire un mini compte rendu de votre scéance écrire le thème, la date, et les questions quevous avez en tête avant de commencer.
Prenez les prières spirites au cas où vous tomberez sur un esprit dans le trouble, suicidé, repentant... Qu'il faudrait le chasser, ou l'aider. Préfèrez toujours essayer de l'aider avant de devoir le chasser. voir les prières du dossier : les esprits malins
Commencez une scéance que lorsque vous êtes en forme et bien détendu. Vous pouvez, par exemple, faireune scéance de méditation avant de commencer.
* Choisir le bon support
Chaque médium a son support préfèré ( écriture automatique, ouija, ou autre), vous devez commencer votre scéance avec celui, si le support ne convient pas à l'esprit qui se manifeste, il vous le fera savoir, vous pourrez alors choisir un autre support
Si vous êtes débutant, vous commencerez par le support qui vousattire le plus, si vous n'avez pas de résultat, changer de support, jusqu'a ce que vous en ayez.
* Prière avant le début de la scéance
Etre assemblés au nom de Jésus ne veut pas dire qu'il suffit d'être réunis matériellement, mais de l'être spirituellement, par la communauté d'intention et de pensées pour le bien ; alors Jésus se trouve au milieu de l'assemblée, lui ou les purs Esprits qui lereprésentent. Le Spiritisme nous fait comprendre comment les Esprits peuvent être parmi nous. Ils y sont avec leur corps fluidique ou spirituel, et avec l'apparence qui nous les ferait connaître s'ils se rendaient visibles. Plus ils sont élevés dans la hiérarchie, plus est grande leur puissance de rayonnement ; c'est ainsi qu'ils possèdent le don d'ubiquité et qu'ils peuvent se trouver surplusieurs points simultanément : il suffit pour cela d'un rayon de leur pensée.
Par ces paroles, Jésus a voulu montrer l'effet de l'union et de la fraternité ; ce n'est pas le plus ou moins grand nombre qui l'attire, puisque, au lieu de deux ou trois personnes, il aurait pu dire dix ou vingt, mais le sentiment de charité qui les anime à l'égard les unes des autres ; or, pour cela, il suffit qu'il y enait deux. Mais si ces deux personnes prient chacune de leur côté, bien qu'elles s'adressent à Jésus, il n'y a point entre elles communion de pensées, si surtout elles ne sont pas mues par un sentiment de bienveillance mutuelle ; si même elles se voient d'un mauvais oeil, avec haine, envie ou jalousie, les courants fluidiques de leurs pensées se repoussent au lieu de s'unir par un commun élan de...
tracking img