Phobies

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (835 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Qui je suis n'est pas ce qui est le plus important dans l'histoire. Je pense qu'au départ, j'étais une fille comme toutes les autres, avec ces qualités et ses défauts, ses joies et ses peines, sesespoirs et ses frayeurs. Qu'on soit heureux ou malheureux, on est tous comme ça au début. Sauf que les choses changent. Les rencontres de la vie, les chemins qu'on suit, notre entourage, tout un tas dechoses peuvent faire basculer notre vie et lui faire prendre une tournure pas forcément très heureuse.
C'est ce qui s'est passé pour moi. Petite fille timide et effacée, trop sans doute, la vie n'apas été facile, loin de là d'ailleurs. En primaire déjà, les choses étaient dures. J'avais pas vraiment d'amis, j'étais seule, repliée sur moi-même. Les années passaient et les choses duraient,empiraient même. Quand on est tout gamin j'imagine que c'est pas vraiment grave, faut le temps de se faire une place dans le monde, de comprendre les choses, pourquoi les autres nous rejettent. On se ditque quelque chose ne va pas, qu'on doit pas être normal quand on regarde autour de nous et qu'on se dit qu'on est le/la seul(e) à être dans ce cas, tout du moins à notre connaissance, car faut pasrêver, les dépressifs, personnes qui sont mal dans leur peau, sont bien plus nombreux qu'on le soupçonne. Seulement on le voit pas, on refuse de le voir même.
Je vais pas analyser chaque minute de ma vie,y en aurait pour des pages, donc je vais passer aux années du collège. C'est là que ça a vraiment été l'horreur, la principale cause qui m'a fait devenir telle que je le suis aujourd'hui. On se moquede nous parce qu'on est différent,qu'on entre pas dans le moule. Mais qu'est-ce que vous voulez faire quand tout le monde est contre vous ? Quand ça continue jour après jour pendant des années ? J'aipeut-être eu tord de ne rien dire, c'est même sûr, mais contre tous, qu'est-ce que vous voulez faire franchement ? Pas grand chose ...
Il est évident que scolairement ça se ressentait, j'étais pas...
tracking img