Photo ceci est la couleur de mes rêves miro

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1937 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Mirό, Photo, ceci est la couleur de mes rêves.
Le tableau que je vais vous présenter s’intitule «Photo, Ceci est la couleur de mes rêves » du peintre Joan Miro. C’est une huile et inscription sur toile qui a été peinte entre juillet et septembre 1925. Elle mesure 96.5x129.5 cm. Elle est actuellement exposée au MoMA (Museum of Modern Art) à New York.
Joan Miro Il est né en 1893 à Barcelone(Espagne). Il y fera ses études à l’Académie des Beaux-Arts de la Lonja (1907-1910) tout en suivant les cours d’une école de commerce. Il fréquentera de 1912 à 1915 l’école d’art du peintre Francesco Gali, puis l’Académie de dessin du Cercle Sant-Luc jusqu’en 1918. Sa première exposition personnelle a lieu en 1918 (Galerie Dalmau, Barcelone), c’est un échec. Il s’installe à Paris l’année suivante. En1920, il y rencontre Picasso. Au sortir de la première guerre mondiale, Miro compose des paysages réalistes. Son art évolue au début des années 20, l’entraînant dans un style imaginaire qui aboutira au surréalisme. En 1921, il loue l'ancien atelier du sculpteur catalan Gargallo et obtient sa première exposition personnelle à Paris ; c’est une période de grande pauvreté. Il rejoint le groupesurréaliste en 1924, et participera, plus de vingt ans plus tard, à l’exposition Internationale du Surréalisme (Paris, 1947). Ses œuvres se peuplent de pictogrammes qui peuvent se lire comme un code qui lui est propre. De 1925 à 1927, ses tableaux deviennent oniriques et dépouillés. Miro réalise aussi un ensemble de tableaux-poèmes. C’est à cette période de la vie de Miro que nous allons nous intéresseravec l’étude de ce tableau.
Dans un premier temps, nous parlerons de l’œuvre en elle-même.
Dans un second temps, nous verrons en quoi l’œuvre peut être qualifiée de tableau-poème et peinture onirique en expliquant ces deux termes et leur place dans l’œuvre de Miro.
Pour finir nous intégrerons l’œuvre dans le mouvement surréaliste en le définissant.

I) Photo, ceci est la couleur demes rêves
Comme on peut l’observer, c’est une toile presque vierge puisqu’elle n’est composée que d’une seule trace de peinture, celle-ci ressemblant à une tâche d’encre bleue, comme celle que l’on pourrait trouver sur le cahier d’un écolier. Sous cette forme, une légende : « ceci est la couleur de mes rêves ». L’écriture est très soignée, et l’on peut encore une fois rapprocher cette œuvre d’uncahier d’écolier puisqu’il semble que l’écriture ait été tracée entre les lignes d’un cahier.
En haut, à gauche, est écrit le mot « photo », là aussi on retrouve une écriture très soignée avec une alternance entre les pleins et les déliés, entre la fragilité du trait et la force des empâtements.
Ce mot crée un équilibre dans la toile puisqu’il est, en plus d’être placé en hauteur, d’une taillebeaucoup plus élevée que celle de la légende.
On ne comprend pas vraiment le sens que peut avoir le mot Photo, s’il a une relation avec le temps, s’il renvoie à l’instantanéité du rêve. Le dépouillement du tableau laisse la place à toutes sortes d’interprétations. C’est volontaire pour le peintre puisque, pour lui,  ce qui compte c’est que la peinture sème des germes chez celui qui la regarde.Elle renvoie à l’inconscient avec cet aspect du rêve. « J’éprouve le besoin d’atteindre le maximum d’intensité avec le minimum de moyens. C’est ce qui m’a amené à donner à la peinture un caractère de plus en plus dépouillé » Cette œuvre est une peinture-poème, elle renvoie à une idée de poésie qui doit fusionner avec l’image visuelle. Miro a lui-même dit : « Je ne fais aucune différence entrepeinture et poésie ». Miro réalisait ses rêves et traduisait ses visions sur la toile. « La poésie ouvrait de nouvelles possibilités pour moi, et me faisait aller au-delà de la peinture. ». L’artiste veut aller au-delà de la peinture pour dégager une réalité plus profonde, plus personnelle. Max Ernst raconta qu’il entra un jour dans l’atelier de Miro et vit une énorme toile sur un chevalet. Il y...
tracking img