Phylogenie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1412 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DS n°1 ; Terminales S
03/10/2008 - 2h
Phylogénie ; Relation de parenté entre organismes
Eléments de correction
Devoir rendu au plus tard pour le 16/10/2008 ;
Les propositions de barèmes sont indicatives et peuvent être ajustées par les professeurs lors de la correction en fonction des copies.

I – relation de parenté entre quelques vertébrés ; 7 points
Exercice de type II2 ; exploitation d’un document et avec vos connaissances..

Dans la classification traditionnelle (doc 1), la nature des formations épidermiques (plumes ou écailles) permet de séparer le crocodile des oiseaux. Dans la classification phylogénétique (doc 1), ils sont regroupés au sein du clade des Archosauriens. Justifiez la création de ce groupe grâce à l’analyse du document 2.

- Grace àl’étude des documents et de vos connaissances, justifiez la création du groupe des archosauriens :

Document 1 :
[pic] [pic]

a ; Classification traditionnelle b ; Classification phylogénétique

Document 2 :
[pic]
les états dérivés sont en italiques, les états ancestraux sont droits.

Corrigé ; (proposition de corrigé, qui doit être rédigé de façonplus complète) ;

On peut se poser la question de savoir pourquoi les oiseaux et le crocodile sont réunis ?

Les deux classifications prennent en compte des caractères portés par les organismes que l’on classe. La classification traditionnelle est basée dans le cas présent uniquement sur les caractères plumes et écailles ; les deux groupes étant formés l’un par des oiseaux et l’autre par leslézards, boa et crocodile.

La classification phylogénétique prend en compte sans hiérarchie les caractères présents dans le tableau ; on voit donc que l’aigle, l’autruche et le crocodile partagent trois caractères de plus (le gésier, la fenêtre mandibulaire et la membrane nictitante) que les boas et lézard ; On obtient ainsi le groupe des archosauriens. La grenouille étant à part dans les deuxclassifications et servant de référence archaïque.

Proposition de barème ;

|Exercice I ; | |
| | |
|La question est posée ; pourquoi réunirles oiseaux et le crocodile ? |0,5 |
|L’arbre issu de la classification traditionnelle est basée sur les caractères morphologiques ; poils, plumes … |0,5 |
|L’arbre issu de la classification phylogénétique est basé sur les caractères du doc 2 (tableau) | |
|D’après le tableau ;trois caractères à l’état dérivé sont communs à l’aigle, l’autruche et le crocodile, que ne partagent |2 |
|pas le boa et lézard | |
|Donc on justifie la création d’un groupe – groupe des archosauriens. |3 |
||1 |

II – Phylogénie et évolution des organismes ; 8 points
Exercice de type II 1; exploitation d’un document.

Afin d’établir les liens qui existent entre des espèces d’oiseaux actuelles, on a mis au point une technique d’hybridation de l’ADN. Celle-cipermet de former de l’ADN hybride comportant un brin de l’ADN d’un individu A et un brin d’un individu B, de la même espèce ou d’une espèce différente. Puis on peut dissocier, par chauffage, ces brins différents. La température, à laquelle 50% de l’ADN hybride se dissocie, sert à comparer les individus A et B entre eux : plus la température de dissociation est basse, plus la complémentarité de...
tracking img