Pib

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (2710 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mars 2015
Lire le document complet
Aperçu du document
Le produit intérieur brut (PIB)

Un rôle fondamental
Le produit intérieur brut (PIB) est de très loin l'agrégat le plus connu de la comptabilité
nationale, il est même plus connu que la comptabilité nationale elle-même. Depuis des années, il
est reconnu comme le meilleur indicateur de l'activité économique, si bien que ce sont ses
évolutions que l'on suit pour surveiller l'état de santé del'économie, mesurer sa croissance ou
détecter les récessions. Il est vrai que le lien entre l'évolution du produit intérieur brut en volume
et des variables aussi fondamentales pour tous que l'emploi en fait un indicateur dont il est
difficile de se désintéresser totalement.
Le produit intérieur brut est principalement utilisé pour des comparaisons :





calcul de ratios avec le déficit public etla dette publique dans le cadre du suivi des
politiques budgétaires publiques ;
mesure de la croissance de l'activité économique en comparant les PIB des différentes
périodes exprimés en volume, c'est-à-dire après élimination de l'impact des variations de
prix ;
comparaison de la richesse des différents pays, soit directement par leurs PIB exprimés
dans une même monnaie, soit par leurs PIBcorrigés du pouvoir d'achat de leur monnaie
nationale.

Dans le cadre de la comparaison des pays, il est possible de calculer également le produit
intérieur brut par habitant afin d'éliminer le poids de la démographie. Cependant, un ratio par
habitant doit être utilisé avec précaution dans la mesure où il risque de masquer l'hétérogénéité de
la population d'un même pays.
Le produit intérieur brut joue unrôle particulièrement important dans le fonctionnement de
l'Union Européenne. En effet, le respect des critères destinés à limiter le déficit public et la dette
publique, qui sont évalués par rapport au produit intérieur brut, s'impose aux pays et peut les
amener à modifier leur politique économique. De plus, une partie importante des dépenses
communes de l'Union Européenne est répartie entreles différents états membres sur la base du
revenu national brut, agrégat de la comptabilité nationale qui est dérivé du produit intérieur brut
et qui en est généralement très proche.

Les trois approches du produit intérieur brut
D'une manière très synthétique, le produit intérieur brut vise à mesurer la richesse créée par les
hommes dans un pays pendant une période donnée, le plus souvent uneannée ou un trimestre.
Cette création de richesse peut être considérée selon trois points de vue différents, appelés les
trois approches du produit intérieur brut :




l'approche production ;
l'approche revenu ;
l'approche demande.

Francis Malherbe

www.comptanat.fr

1

L'approche production
Dans l'approche production, le produit intérieur brut est calculé à partir de la valeur ajoutée,c'est-à-dire de la différence entre la production et la consommation intermédiaire. En effet, la
production mesure la création de richesse et la consommation intermédiaire sa destruction au
cours du processus de production. La valeur ajoutée mesure donc la richesse effectivement mise
à la disposition de l'économie par le système productif.
Toutefois, pour calculer le produit intérieur brut, il faut tenircompte des conventions de
mesure de la production adoptées par la comptabilité nationale. La production est, en effet,
mesurée aux prix de base, c'est-à-dire à un prix qui exclut les impôts sur les produits et inclut les
subventions sur les produits. Or, le produit intérieur brut doit être évalué aux prix du marché,
c'est-à-dire au prix effectivement payé par l'acheteur, puisque la comptabiliténationale considère
que le prix du marché constitue la meilleure mesure objectivement disponible de la valeur d'un
produit. Mais, contrairement au prix de base, le prix du marché comprend les impôts sur les
produits et exclut les subventions sur les produits. Il convient donc de faire une correction pour
passer des valeurs ajoutées au produit intérieur brut. Le produit intérieur brut selon...