Pierre bourdieu

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1206 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 9 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Pierre Bourdieu à travers son documentaire, la sociologie est un sport de combat nous montre une autre façon de faire de la sociologie et de penser la sociologie. Malgré le fait qu’il soit très contesté, ses actions sur le terrain et ses écrits ont permis de déceler les carences et les interprétations du tissu social, à travers les rapports de classes, les genres et les luttes sociales. Ainsi, lasociologie est comme la présente Bourdieu un instrument un moyen de libérer sans pour autant blesser, détruire ou terroriser.
Il s'agira surtout d’entrer dans la peau des personnages sociaux en ce basant sur les études empiriques et les résultats d'enquêtes statistiques, pourra étudier les relations entre le bourgeois par le capital social et culturel, qui s'acquiert par l’éducation.
Leschemins du néo bourgeois et du néo prolétaires sont atypiques et le système scolaire témoigne de leurs péripéties.
Selon donc les études, il a été prouvé que les bourgeois réussiront moins bien à assimiler les concepts, occupés à des activités qu’ils trouvent plus attrayantes. Vivant dans l’opulence et étant servis en permanence, ils seront moins enclins à se plier aux règles et savent que de toutefaçon leur capital économique et humain leur permettra une forte émancipation ou une carrière brillante.
Alors que pour le prolétaire et l’individu de la classe moyenne, le combat est tout autre, car ils savent qu’ils ne pourront certainement pas s’assurer un capital à moins de retomber dans le cercle ouvrier ils développent donc un instinct de survie et de dépassement. Il est vrai que cesobservations peuvent être considérées comme fixes ou antimodernistes, mais elles demeurent néanmoins des vérités et des observations scientifiques, car l'éducation et les valeurs de classes déterminent les intérêts et les amitiés. Les dominants forment une élite et influence par tout les moyens dont ils disposent, la mode nous en donne l’illustration, car la « fashion » n’est pas lancée par le petitcouturier, mais par de grandes maisons qui font de leurs possibles pour infléchir la vision esthétique de la population en leurs faveurs et dés que la masse ils bouleversent la tendance et d’un coup leur anti modèle devient le nouveau modèle à suivre. Tout cela c'est ce que Bourdieu essaye de nous montrer, l'enjeu est de comprendre que nos choix sont guidés et prédéterminés par des pensées extérieures,de manière indirecte on fait comprendre au prolétaire que la vie est injuste et qu’elle est déterminée par le hasard du berceau, les plus forts ont toujours eu intérêt à faire comprendre aux plus faibles que le monde est structuré de la manière dont la classe dominante la voit, n'est-ce pas-là, une des chartes du contrat léonin de rousseau, où l’être humain a pour la première fois dominé sonprochain.
Cela rejoint aussi Marx nous l’apprend dans son célèbre manifeste que l’histoire des hommes a toujours été conduite par les relations de domination et les rapports de genres n’en font pas exception, car dans pratiquement toutes les sociétés, l'homme qui représente dans l'imaginaire collectif la figure du guerrier, du sportif et du haut dirigeant comme le dit Bourdieu, « l’homme représente lecoté droit du pouvoir, les fonctions régaliennes tout ce qui a attrait à la rigueur et la fermeté » l’idéal de réussite est de faire parti de ces hommes ou de leurs ressembler et il est vrai que la domination masculine est un fait qui a été aujourd’hui remis en cause dans l’univers occidental, mais qui reste toujours présent dans le reste du monde, la question que se poseront donc les sociologuesc'est comment l'homme joui qui est malgré les apparences délicates, car comme le formule Hegel dans sa dialectique : « l’esclave est le maître du maitre » ce qui signifie que la femme à un certain pouvoir celui de se mobiliser et de retourner la boule en sa faveur en usant de ses atouts que constitue sa subtilité et le manque de démonstration de toutes puissances et virilité. Les stéréotypes...
tracking img