Pilolage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5135 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Outils du pilotage social

Plan

Introduction

1. Bilan social: recueil, traitement, analyse des données;

2. Construction d’indicateurs sociaux et tableaux de bord;

3. Approche du contrôle de gestion sociale;

4. Méthodes de diagnostic organisationnel, identification des principaux dysfonctionnements.

Introduction

Parler de pilotage en matière de ressourceshumaines constitue une révolution, non pas dans la nature des tâches confiées aux responsables sociaux mais dans l’affirmation d’une mission stratégique au service du changement social.

Piloter le social, c’est assumer une vision volontariste dans laquelle la fonction sociale n’est pas une activité administrative d’assistance mais est une fonction à part entière, au service des stratégies del’entreprise ou de l’organisation qui la met en œuvre.

Le pilotage s’organise en trois temps:

-désignation des cibles qui constituent autant d’objectifs sociaux, socio-économiques au service d’une logique de conduite organisée du changement;

-Cheminement vers la cible, en mesurant périodiquement les écarts par rapport à la route idéalement tracée vers les objectifs.

-Mise en œuvre desrégulations, en vue de définir de nouvelles cibles si possible meilleures, en tout cas les moins possibles, compte tenu des changements d’environnement qui ne manquent pas de se produire et qui sont évidemment imprévisibles lors de la réalisation des prévisions.

C’est une phase évidemment essentielle du pilotage, celle qui exigea les plus grandes compétences de la part des pilotes.

On distinguera lepilotage stratégique au service d’objectifs généraux à moyen et long terme, par exemple et très souvent: assurer les montées en compétences et l’évolution des métiers, restructurer le système de rémunération au service des objectifs généraux, développer les performances socio-économiques.

A côté, et en cohérence avec le pilotage stratégique, le pilotage opérationnel s’emploi à mettre en œuvre auquotidien les choix stratégiques.

La montée en puissance du pilotage s’accompagne d’une professionnalisation de la fonction. Les métiers de ressources humaines émergent avec force autour des différentes composantes que sont le pilotage des rémunérations, l’optimisation de la gestion des effectifs et des compétences, la mise en œuvre des flexibilités, les politiques de communication….

Ils seconçoivent de plus en plus souvent dans un cadre international avec des adaptations stratégiques à chaque cadre culturel se qui accroît les difficultés.

Objectifs du cours: Connaître et mettre en œuvre les outils du pilotage social

Chapitre 1. Bilan social

La France a été le premier pays à avoir adopté une réglementation de représentation des données sociales, concrétisée par la loi dejuillet 1997 donnant naissance au bilan social.

Le terme de bilan est trompeur, dans la mesure au moins où il renverrait au bilan financier de l’entreprise et à son équilibre de l’actif et du passif.

Il s’agit plus d’un état exprimant une situation, au sens du bilan de santé par exemple.

La volonté du législateur a été de faire dresser annuellement un constat de la situation sociale del’entreprise afin de favoriser la concertation entre différents partenaires.

A. La cadre légal du bilan social

Un bilan social doit être établi pour toute entreprise qui emploie habituellement au moins 300 salariés et pour les établissements de même taille, indépendamment du bilan social de l’entreprise.

Les données publiées sont uniquement quantitatives en vue d’éviter les explicationssubjectives. Elles concernent trois années afin de favoriser les comparaisons.

Les indicateurs retenus se caractérisent par leur homogénéité: La quantification est opérée sous forme de nombres (exemples: salariés à temps partiel, mutations entre établissements;

• de données monétaires (exemple: rémunération, dépenses d’amélioration des conditions de travail),

• d’indicateurs sociaux...
tracking img