Piotr tchaikovsky

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3026 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Piotr Ilitch Tchaïkovski est un compositeur russe de l'ère romantique né le 25 avril 1840 à Votkinsk et mort le 25 octobre 1893 à Saint-Pétersbourg. Il fut, avec Moussorgski et Rimski-Korsakov, l’un des plus grands compositeurs russes de la seconde moitié du XIXe siècle. Tchaïkovski était un compositeur éclectique. Son œuvre, d’une inspiration plus occidentale que celle de ses contemporains,incorpore en effet des éléments internationaux, mais ceux-ci sont additionnés à des mélodies folkloriques nationales. Orchestrateur génial, doté d’un grand sens de la mélodie, Tchaïkovski composa dans tous les genres, s’illustrant particulièrement par ses symphonies, suites, ballets et concertos. C’est également lui qui donna ses lettres de noblesse au ballet, ajoutant une dimension symphonique à ungenre auparavant considéré comme inférieur. Issu d’une famille de la petite noblesse, sa vie est un contraste permanent entre luxe et gêne, scandale et besoin de reconnaissance. Tchaïkovski naît le 7 Mai 1840 à Votkinsk, une petite ville d'Oudmourtie située dans l’, second fils d'Ilia Petrovitch Tchaïkovski (31 juillet 1795 – 21 janvier 1880), ingénieur des mines (lui même fils de PiotrFiodorovitch Tchaïka (1747-1815), connu plus tard sous le nom de Piotr Fiodorovitch Tchaïkovski), et d’une mère d’origine française, Alexandra Andreïevna Assier), (11 aout 1812 – 25 juin 1854). Il a pour demi-sœur Zinaïda (née en 1829 d'un premier mariage de son père devenu veuf par la suite) avec qui il aura des rapports difficiles et il a pour frère aîné Nicolas (1838-1911). Viennent ensuite en 1842Alexandra (future princesse Davydov, dont il sera très proche et chez qui il passera de nombreuses vacances estivales), puis Hippolyte en 1843 et enfin en 1850 les jumeaux Anatole et Modeste. Ce dernier deviendra auteur dramatique, librettiste et traducteur. Les premiers efforts musicaux de Tchaïkovski sont des tentatives d’improvisation au piano. Lorsque sa mère se rend à Saint-Pétersbourg enseptembre 1844, lui et sa sœur composent une chanson appelée Notre mère à Saint-Pétersbourg. Sa mère revient avec une gouvernante française, Fanny Dürbach (1822-1901), qui passe quatre ans avec les Tchaïkovski (elle dit plus tard que ces quatre ans furent la période la plus heureuse de sa vie). Fanny comblait par son attention et son amour le manque d’affection de leur mère. Alexandra était une femmemalheureuse, froide, une mère distante. Ainsi que le raconte plus tard Modeste, elle exprimait rarement des sentiments chaleureux ; elle était gentille, mais sa bonté était austère. Elle était peut-être pour Piotr la source de sa fascination pour les femmes vouées à l’échec, souffrantes et défavorisées (Roméo et Juliette, Francesca da Rimini, le Lac des cygnes). Piotr, âgé de quatre ans et demi,demandait toujours à Fanny la permission d’assister aux leçons de ses frères et sœurs. Ainsi, à six ans, il parle très aisément le français et l'allemand. À cinq ans, il commence le piano avec Maria Paltchikova. En moins de trois ans, il lit la musique aussi bien que son professeur. Au XIXe siècle, les familles aisées envoient leurs enfants dans des établissements d’enseignement spécialisé quipermettent aux élèves d’acquérir une vaste culture tout en les dirigeant vers une carrière professionnelle spécifique. L’aîné, Nikolaï, est envoyé à l’Institut Technologique de Saint-Pétersbourg. La famille déménage à Alapaïevsk en 1849, à la faveur d'une nouvelle nomination du père et l'année suivante, Piotr alors âgé de dix ans, étant trop jeune pour entrer dans quelque établissement que ce fût, partau pensionnat pour deux années préparatoires, tandis que la famille déménage à nouveau, cette fois-ci à Saint-Pétersbourg. La pension est une expérience douloureuse, car Piotr adore sa mère et est déjà hypersensible. Il manque de confiance en lui et reste dans les jupes de sa mère. Son départ est traumatique ; ce fut l’une des séparations les plus brutales qu’il ait vécues, et qu’il n’oubliera...
tracking img