Pipi

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (301 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Il y a de nos jours des douzaines d’organismes (la Montreal Chinese Cultural Society, la Chinese Medical Society, la Chinese Arts Association, etc.) qui visent a améliorer l’intégrationde la communauté chinoise au Québec. Pour plusieurs membres de cette communauté, ces associations sont une aide importante à leurs relations sociales. Aujourd’hui, les chinois participentactivement à toute forme de la vie au Québec.
http://www.grandquebec.com/multiculturalisme/communaute-chinoise/

Comptant aujourd’hui 63 000 individus au Québec, la communautésino-montréalaise se démarque par son dynamisme et sa capacité à s’adapter au monde montréalais.
Au plan linguistique, la grande majorité des chinois à Montréal connaissent au moins l’une desdeux langues majoritairement parlées au Québec et autour de 2000 immigrants chinois apprennent le francais chaque année afin de faciliter leur intégration au Québec.
Au plan desappartenances religieuses et culturelles, les sino-montréalais, semblent être d’aucune religion dans plus de 50% des cas mais les deux religions plus présentes sont le catholicisme, qui comprend20,3% de la communauté religieuse chinoise a montreal, et le bouddhisme, qui compte pour 19,8% de leurs appartenances religieuses.Très peu d’individus disent pratiquer d’autres types decultes religieux.

http://www.museedelapersonne.ca/enquetedhistoires/?page_id=81

Un programme de francisation adapté au profil scolaire des nouveaux arrivants a été mit au point pouraider les nouveaux venus chinois a apprendre le français et des millions de dollars sont investis pour les aider a s’intégrer au Québec.
Ils passent plusieurs heures en classe defrançais, mais pour certains c’est plus difficile que pour d’autres. Leurs motivations pour au Québec diffèrent mais plusieurs disent qu’ils sont là en grande partie pour leurs enfants....
tracking img