Pisanello

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3253 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Titre : PORTRAIT DE GINEVRA D'ESTE ; DIT AUSSI PORTRAIT DE MARGUERITE DE GONZAGUE
Auteur/exécutant : ANTONIO PUCCIO DI GIOVANNI DI CERRETO, PISANELLO (dit)
Période création/exécution : 2e quart 15e siècle
Exécution : 1436 vers ou 1438
Matériaux/techniques : Tempera sur bois (planche de peuplier)
Mesures : 43 H ; 30 L
Sujet représenté : Portrait (Este Ginevra d', femme, à mi-corps, deprofil, effet de tissu, broderie, coiffure, Italien) ; Ornementation (branche : genévrier) ; ornementation (fleur, papillon, feuille)
Lieu de conservation : Paris , Musée du Louvre département des Peintures
Statut juridique : Propriété de l'Etat ; Achat
Date acquisition : 1893
Anciennes appartenances : Bamberg Félix ; Picard Cyrus
Félix Bamberg, consul d’Allemagne, fit l’acquisition de cettepeinture en 1860 à Paris comme une œuvre de Piero della Francesca et la revendit sous la même attribution à Charles Picard qui la céda au Louvre en 1893. Entre-temps, le grand historien d’art Adolfo Venturi avait avancé en 1889 le nom de Pisanello qui n’a jamais été contesté depuis cette date. Pisanello, formé en Vénétie dans le sillage de Gentile da Fabriano, mena une carrière de peintre de couritinérant, travaillant aussi bien pour les princes et les familles régnantes de Mantoue, Milan, Crémone, Ferrare, Rimini, Naples que pour la Papauté. C'est au retour d'un voyage à Rome qu'il s'arrêta à Ferrare en 1432 puis entre 1438 et 1448.
Numéro d'inventaire:RF 766
Biographie:
Pisanello naquit à Vérone en 1397. Vasari, qui, d'ailleurs, nous avertit le premier, dans sa Vie de Pisanello, de lapauvreté de ses informations, l'a appelé Vittore Pisano : quoiqu'il soit devenu célèbre sous ce nom. une série de documents découverts et publiés tout récemment par M. Biadego.
Nous apprennent que son prénom était en réalité Antonio. Fils d'un certain Bartolomeo da Pisa qui s'était établi à Vérone, et d'Isabetta di Niccolè, donc pisan par son père et véronais par sa mère, il appartenait à unefamille de la bourgeoisie aisée.
Son surnom de Pisanello, qui veut dire « Le petit Pisan ». lui vint donc «le son origine toscane. Mais, autant que par sa mère, il appartenait à Vérone par son éducation et par sa vie.
Vérone d'ailleurs possédait une école de peinture d'une vitalité singulière : le voisinage de Padoue et de Venise avait contribué à la former.

La route des montagnes avait portédans Vérone l'influence des vieux maîtres du Nord; peut-être est-ce à eux en même temps qu'aux miniaturistes que Pisanello prit ce goût, si vif chez lui.
Des détails familiers et minutieux, animaux, fleurs et feuillages qui animent et égayent ses tableaux. Pisanello développe un réalisme consciencieux mais toujours décoratif, noble, et vivant sinon dramatique. Ainsi son talent, l'un des pluscaractéristiques de la Renaissance, se forma loin de toute influence de l'antique, hors du rayonnement immédiat de Florence, dans un des centres les plus , intellectuels de l'Italie du Nord : l'originalité de Vérone contribua à l'originalité profonde de Pisanello.
C'est dans les ateliers d'enluminure lombards qu'il développe ses dons pour le dessin, son goût de la précision, du détail, du fignolagesur miniature. La présence en Vénétie de Gentile da Fabriano, de 1414 à 1418, dut être également fondamentale pour sa formation. Ainsi, la Madone à la caille (Vérone, Castelvecchio) — qui lui est attribuée en dépit de plusieurs avis divergents, les 4 panneaux avec les Scènes de la vie de saint Benoît (3 aux Offices ; 1 au musée Poldi-Pezzoli de Milan), eux aussi très discutés, se ressentent déjàde l'art de Gentile da Fabriano.
Le premier document qui mentionne Pisanello concerne l'exécution des fresques de la salle du Grand Conseil du Palais ducal à Venise (entre 1415 et 1422), auxquelles avait déjà travaillé Gentile da Fabriano. Ces fresques importantes (aujourd’hui perdues) témoignent en tout cas du prestige naissant de Pisanello. De nouveau, en 1422-23, celui-ci travaille, aux...
tracking img