Place de la femme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (542 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
* Démocratie et Citoyenneté
* Économie
* Éducation
* Environnement
* Europe
* Monde
* Politique et Société
* Religion et Spiritualité
* Sciences

Vous êtesici : Accueil > Comptes-rendus > La position de la femme dans la société
Compte-rendu synthétique par François Toutain — Café Citoyen de Caen (31/01/1998)
Animateur du débat : François Toutain
»Politique et Société
La position de la femme dans la société
ShareThis
[Voter sur Wikio]

Comment considérer la femme dans notre société ? La question peut surprendre de par sa naïveté. En effet,qui ne dirait pas que la femme doit avoir une place égale à celle de l'homme dans la vie sociale ? Ce que chacun défend dans ses dires, chacun les dénis dans ses actions.

La femme a toujours, dansquelque civilisation que ce soit, été dominée par l'homme. Nous assistons au retour d'un esclavage insidieux : la femme tend à imiter l'homme par le travail. Le travail confère l'autonomie financière àla femme depuis 1940, date à laquelle elle fait apparition dans un monde jusqu'alors réservé aux hommes. Diverses exemples permettront de démontrer la suprématie de l'homme :
- L'inégalité de salairequi peut exister entre les hommes et les femmes pour un travail donné. D'une manière assez surprenante, nous constatons que la loi elle-même justifie cet état de fait. En fixant le salaire enfonction de l'expérience de l'individu et du travail effectué, il est clair qu'elle permet une inégalité de traitement : qui en effet possède exactement la même expérience ?
- La Déclaration des Droits del'Homme et du Citoyen mettait de côté deux catégories de personnes : les femmes et les noirs.

La loi sur les congés parentaux est destinée aux couples pour leur permettre d'élever leurs enfants. Or,ces congés sont quasiment tous refusés aux hommes selon cette idée que ce doit être la femme qui doit prioritairement éduquer les enfants.

Notre langue, enfin, véhicule la domination masculine....
tracking img