Place de la russie dans les bric

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1167 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LA RUSSIE

Pourquoi la place de la Russie parmi les BRIC est-elle remise en cause par certains économistes ?

Brésil, Russie, Inde et Chine, sont les pays qui constituent les BRIC, ils tiennent aujourd’hui une place importante dans la croissance économique.
Alors que ces pays ont voulu donner un tour plus géopolitique à ce concept, la crise est passée et à laissé la Russie à «la traine »D’un point de vue économique
Les BRIC ont été inventés pour devenir les locomotives de l’économie mondiale et faire face au G7. En effet ceux-ci représentent 40% de la population mondiale et ont délaissé une économie planifiée pour entrer dans la mondialisation offrant un énorme potentiel de croissance aux entreprises. De plus on note une croissance de 8% à 10% par an.
C’est alors que la criseest passée par la et a dévoilé la face cachée de ce géant Russe. Alors que la Russie disposait de centaines de milliards de dollars de réserves de change, a vu celles-ci fondrent à cause d’une défense du rouble qui a perdu 30% de sa valeur et d’une mauvaise gestion politique. Ce qui a engendré une insuffisance de crédits, et à moyen terme le report de projets d’investissement. Donc une entrave à ladiversification et modernisation de l’économie. On note un recul de sa croissance.

Un système financier russe qui ampute les investissements 
Ses banques endettées ne permettent pas d’apporter les investissements nécessaires à une diversification de l’économie.
Un mal hollandais
Même les hydrocarbures sont victimes des ces difficultés : les infrastructures pétrolières vieillissantes de laGuerre Froide sont soumises aux conditions extrêmes de la Sibérie et nécessitent des investissements constants qui peinent à venir. Les Russes sont ainsi dépendants des Européens qui investissent dans le gaz russe.

Toutes ses faiblesses montrent, d’après ces économistes, que la croissance de l’économie Russe n’est en fait qu’un mirage face aux faiblesses qu’elle contient.

Quels sont lespoints faibles de l’économie russe aujourd’hui ?
La Russie sedistingue des pays du G20 par une politique propre et un effondrementéconomique.  Son économie est marquée par le poids des industries extractives : gaz naturel (1er producteur et exportateur mondial), pétrole (1e producteur), charbon (6e pays producteur), métaux non ferreux.
Cependant, ces rentes ne donnent pas à la Russie l’avantagequ’elle devrait avoir sur ces autres pays et constituent malheureusement des points faibles sur son économie. Nous verrons donc par la suite les critères qui affectent l’économie russe :
* Une économie de rente pas avantageuse
La rente énergétique ne comporte toutefois pas que des avantages, il s’avère que celle-ci favorise l’absence de réformes économiques et la corruption, elle faciliteégalement le maintien de régime autoritaire.
Malgré l'accroissement de la production, l'économie russe reste, pour l'essentiel, fondée sur les matières premières.
* Investissement étrangers
La fermeture de l’économie russe aux investissements étrangers freine également les évolutions nécessaires quant à celle-ci, ce qui bloque sa croissance. Il y a donc un réel besoin d’ouverture aux investissementsétrangers.
* Corruption
L’existence de rente comme le pétrole et le gaz favorise la corruption et l’absence de réformes économiques.
* Crédits
Il est a noté un réel problème d’emprunt car les potentiels investisseurs et entreprises russes souffrent d’une réelle difficulté à obtenir des prêts des banques.
* Une politique autoritaire de gouvernance
Vladimir poutine mène une politiquede plus en plus autoritaire et personnel, en effet ses entreprises d’Etat sont de plus en plus puissantes.
Le secteur public contribue pour moitié au produit intérieur brut (PIB) et emploie 40% des salariés russes.

Causes hors documents

* Une inflation élevée
Malgré tous les efforts déployés, le gouvernement n'a pas réussi à endiguer la hausse des prix: deux fois seulement en huit...
tracking img