Place toile

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1249 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les thèmes de l'émission de Vendredi dernier étaient : Les Migrants Connectés, et Le numérique éditoriale et sa gouvernance : entre savoir et pouvoirs.
Pour «Les migrants connectés », Xavier Delaporte recevait Dana diminesco chercheuse à l'école télécom paritech , elle dirige le programme TIC et migration à la maison des sciences de l'homme et elle a coordonné le numéro de la revue réseau :Les migrants connectés.
L'autre invité était présent par téléphone, il s'agit d'Alain Tarrius, professeur de sociologie à Toulouse l'un des grands specialistes en France Sur la question de l'émigration.
Xavier Delaporte ouvre la discussion sur les Migrants connectés avec un morceau de Giuseppe Cassanetti intitulé Skype. C'est aussi le nom d'un logiciel de Visioconférence qui permet decommuniquer quelque soit votre position géographique.
Il commence par décrire la photo d'ouverture de la Revue Réseau, qu'il pourrait justement intituler Skype : on y voit Un ordinateur portable, posé sur une table,sur l'écran on voit la façade d'une maison de manille, et sur la droite de l'écran une fenêtre de messagerie instantanée.
Dana Diminesco explique qu'elle l'a choisie car elle incarne lechangement que les nouvelles technologies apportent dans la vie des migrants. Par exemple, quand un migrant rentre chez lui à Paris c'est comme s'il rentrait chez lui, dans son pays d'origine.
Xavier Delaporte essai ensuite de définir le terme de «Migrant connecté » puisqu'il peut exister des différences selon par exemple le pays d'origine, le pays où il se trouve, sa situation.....Il peut yavoir plusieurs distinctions possibles.
Dana Diminesco explique qu'il y a deux constantes qu'on retrouve chez l'ensemble des migrants : l'absence et la distance. Le migrant connecté est une nouvelle figure du migrant, il y a une notion de double absence : d'une part ils coupent les liens avec leur milieu d'origine, et d'autre part ils n'arrivent pas a s'intégrer ds le pays où ils arrivent.
Il ya quand même certaines spécificité par âge, par génération mais moins par continent.
Elle précise ensuite que, par connexion elle fait référence à Internet mais également au téléphone qui crée ce qu'elle appelle « une présence connectée ». Les migrant peuvent être constamment joignable, par leur famille, par la société dans laquelle ils arrivent, elle le qualifie de «secrétariat du pauvre »par exemple pour les offres d'emplois grâce au répondeur. Le téléphone est donc central.
Plus tard dans l'émission, elle explique que souvent les migrants font des transferts d'argent depuis leur téléphone portable, mais à eux-mêmes, dans un compte qui se trouve dans leur pays d'origine pour par exemple construire une maison, ou leur prochaines vacances. Ces transferts servent aussi à aider leurfamille.
Alain Tarrius précise qu'avant on pouvait se passer relativement de la connexion ce qui n'est plus le cas aujourd'hui, pour des activités comme notamment celle de la santé : médicalement les migrants ne sont pris en charge nul part, ce qui est un véritable problème. Ils ont pallié à ce problème grâce au développement des sites médicaux (notamment canadien et chinois) et aussi grâce àla migration de nombreux médecins Syriens, Turcs, Bulgares le long des grandes voies de circulation des migrations. Ces médecins s'appuient sur la pharmacopée proposée par internet.
Ils ont des correspondants dans les grandes villes, et regroupent les achats de médicaments pour les fournir aux migrants.
Ils abordent ensuite un autre point mis en évidence dans le numéro de Réseau qui est leWeb Matrimonial : Le web devient un lieu par lequel les populations se retrouvent pour se rencontrer, et se marier.
Dana explique qu'ils ont fait des recherches et ont trouvé des sites comme Cupid'Media qui proposent des rencontres et des mariages, ils ont infiltrés ces sites, ils se sont fait passer pour des {text:soft-page-break} personnes qui justement cherchaient à se marier, afin de...
tracking img