Plaidoyer pour la ville comme lieu d'epanouissement et de vie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (513 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La ville ? C’est une joyeuse bande de copains rassemblés aux terrasses des
cafés. C’est la rue grouillant de voitures comme des fourmis pressées aux
klaxons éveillés. C’est le feu d’artifice colorédes lumières qui illuminent le
ciel et qui font pâlir de jalousie la lune et les étoiles. Où les cinémas et les
théâtres se tordent du rire formidable du public vibrant à l’unisson ou sanglotentdes larmes des jeunes filles en pleurs, c’est là. La ville… c’est desgens qui vont à droite, d’autres à gauche. Ceux qui vont à droite parlent
anglais,français, javanais, apostrophent gaiement ceux qui vont à gauche et
parlent italien, arménien, canadien dans un concert de sons multicolores et
un brassage vivifiant des corps et des âmes. Ce n’est pas àcause de la
cohue ou des autobus bondés que les gens s’apostrophent ainsi, il y a de la
place pour tous… c’est à cause de… je ne sais pas. La ville, c’est un
voyage au bout de la langue et lespapilles réveillées par les mille saveurs
du monde aux tables des restaurants cosmopolites : riz cantonais, sushi
japonais, pizza di Napoli, feuille de vigne attique… La ville, c’est l’oeil qui
lèchela vitrine colorée, c’est la main tendue quand on est blessé, c’est le
troupeau des ponts qui bêle et leur bergère Tour Eiffel ; c’est la silhouette
fine des buildings élancés qui font la nique auxantiques arcs fatigués,
voûtés et sculptés ; c’est un kaléidoscope de formes, de sons, de peaux et
de couleurs ; c’est « Personne ne m’épie, personne ne me juge, je suis moi
et tais-toi » ; c’est «Viens au concert avec moi, et demain au cinéma ». La
ville, c’est le métro qui joue à l’étoile filante et te dit : « Dors encore un peu,
je roule pour toi », c’est le boulot qui tend les bras, c’estle dodo bien au
chaud. Et ça change tous les jours, demain n’est pas comme aujourd’hui,
aujourd’hui pas comme hier… Évolution ? Adaptation… perpétuelle invention
et génie de la création. C’est...
tracking img