Plan commentaire "quand vous serez bien vieille" pierre ronsard

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (557 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
quand vous serez bien vieille (pierre de ronsard)

Introduction
1) situer le texte, contexte
Auteur célèbre, représentant de la Pléïade et poète officiel de la cour de Catherine de Medicis,Ronsard écrit « les sonnets pour Hélène » en son âge mur à l’aube de sa cinquantaine. Fille d’honneur de Cateherie de Medicis, Hélène de Surgères, remarquable par sa vertu et sa beauté, avait perdu sonfiancé dans la guerre civile 1570 et restait inconsolable. La reine invita Ronsard à l’immortaliser
2) Présenter le texte
Dans le sonnet « quand vous serez vieille… », le poète invite la belle et fièreHélène à «cueillir les roses de la vie » après lui avoir fait voir, non sans une certaine cruauté, la vieille femme qu’elle sera un jour
3) Problématiser et annoncer le plan
Comment cette cruautés’exprime-t-elle et dans quel but Ronsard évoque-t-il de manière aussi sombre la vieillesse d’Hélène ?
1/ Représentation de la femme dans le poème
2/ La stratégie argumentative mise en œuvre par lepoète

1-Le poète fait voir à Hélène la vieille femme qu’elle sera un jour

- La projection est exprimée au futur prophétique (=futur certain) qui permet d’exprimer la fuite inéluctable(=inexorable) du temps.
- Bien vieille = très vieille : le poète insiste sur la vieille qui attend Hélène inéluctablement.
Intensif
- Le poète décrit Hélène dans un décor chargé de connotation etde symbole :
· au soir mise en valeur entre virgules et au début du 2ème hémistiche. Le soir = fin de la journée ® préfiguration de la mort
· à la chandelle = faible lumière, flamme = vie qui netient qu’à un souffle
· elle est assise ® immobilité ® mort
· auprès du feu ® qui apporte au corps de la chaleur qu’il n’a plus.
· dévidant et filant ® occupation domestique monotone. Référence: 3 parques
· v.4 : mélancolique, nostalgique ® imparfait, point d’exclamation
· servantes usés, endormies que seul le bruit de Ronsard peut réanimer
Þ Hélène, vieille accroupie au foyer,...
tracking img