Plan détaillé saint john perse, vents i, 4

Pages: 9 (2011 mots) Publié le: 21 mars 2011
Vents I, 4 – Saint John Perse : il ne veut pas être associé à un genre littéraire, il considère ce fait comme un enfermement. (Allocution au banquet nobel de 1930). Il est pour la liberté totale et ne s’inflige aucune contrainte.

* Poème en Prose
* Archéologie
* Connaissance
* Mort
* Souterrain
* Musée

Poeme en prose, le poème décrit une galerie dans laquelle unhomme se promène
*ce qui explique qu'il y ait des pierres, des lampes, de la pousiere etc
Insiste sur la vieillesse de la galerie comme s’il s’agissait d’un objet découvert pendant les fouilles archéologiques, c’est pour cela qu’il parle beaucoup des pirres, de l’odeur qui se dégage. L’endroit apparait comme un endroit riche, précieux, par rapport aux matériaux dont il est constitué, et donc ildoit garder quelque chose d’important, ici il s’agit de livres. Les livres sont sâcrés, ils sont les gardiens de la connaissance, c’est un lieu de culte du livre, ils gardent la vérité de la croyance religieuse (ex : la Bible).

- « tout a reprendre. Tout a redire » : il faut reprendre les ecritures sacrées pour les transmettre
*comme un prophete
*l'homme qui s'en va aux galeries est unprophète ?
Les hommes ont oublié les écritures, c’est pour cela qu’il faut retourner dans les galeries comme en faisant des fouilles.
* Dernier paragraphe : critique de la religion actuelle : « supercherie d’autels » = on rend la religion voyante, on oublie ses racines et son but originel. Les hommes prêtent plus attention aux richesses avec les pierres semi-précieuses qu’aux livres qu’ilslaissent enfermés dans une galerie pleine de poussière.

c'est un poème en prose
*- il parle d'une sorte de fouille archéologique dans laquelle on pourrait redécouvrir la religion
*- il y a un homme qui se rend dans une galerie et donc on décrit cette galerie
*- et celà amène a une critique de la religion actuelle

Plan : du début jusqu'à serapéum => La découverte (de quoi, je sais pasencore)
*de A quelles fêtes jusqu'à Poudres du savoir ? => la remise en question des acquis
*et de "comme aux fins" jusqu'à la fin, le dégoût (lié au fait qu'il voit la "vérité")

I - il penetre dans le temple
II - fête du printemps, fard de reines mortes, loess = on prépare le mort en le rendant beau
*III - il se rennd compte qu'il est mort, et il veut s'en aller en se persuadantqu'il est vivant
*il s'en rend compte quand il dit "et qu'est encore bla bla talc d'usure et de sagesse "
*> il croit qu'il est jeune
*mais il se rend compte qu'en fait il est vieux et flétri
*ce qu'il décrit dans la derniere partie
*il se fait horreur à lui meme

* Peur de la mort : ontologique > c’est l’essence des hommes

PROBLEMATIQUE : comment le processus demortification traduit-il la peur de la mort ?

I – L’HOMME PENETRE DANS LE TOMBEAU
II – CEREMONIE FUNERAIRE
III – PRISE DE CONSCIENCE PAR L’HOMME DE SON ETAT DE MORT

* Utilisation d’anaphores « tout à » / « un homme »
* Tout a reprendre. Tout à redire : l’homme considère ce qui est comme faux, inexact et va le « redire » pour rétablir la vérité
* La « faux du regard » : induit lamort
* « un homme » : anaphore
* « s’en vint rire » : l’homme est hautain, il se moque
* « galerie de pierre des bibliothécaires » > son en « r » et en « i »
* « basilique du livre » : dimension religieuse = l’homme se moque de ce qui est sâcré
* « et les murs sont d’agate » : anaphore  = l’effet de répétition reprend la première phrase : on prend ce qui a été dit pour leredire
* « murs d’agate où se lustrent les lampes » : description de la galerie de « pierres » : ce ne sont pas de simples pierres, il y a de « l’agate », du « marbre jaune »
* « tête nue et les mains lisses » : comme les cadavres allongés dans leur cercueil les mains posées, ils ne bougent plus
* « livres dans leurs niches » = apparition des livres / niche : enfoncement pratiqué dans...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Saint-John Perse, Vents, 6
  • Saint John Perse
  • Saint-john perse
  • L'enfance chez saint john perse
  • Saint-john perse réinfuse nos mythes
  • Éloges 15 de saint-john perse commentaire composé
  • Candide partie i plan détaillé
  • Commentaire du poème "la ville" du recueil "images à crusoé" de saint-john perse.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !