Plan de commentaire : don juan acte i scène 2

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (898 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TEXTE 1 :
Le Théâtre
Dom Juan de Molière (1665) :ACTE I scène 2

Introduction :

-Molière => grand écrivain comique du 17 siècle 
-Tartuffe écrit en 1664 attaque la religion en ridiculisantles dévots
-Molière va s’attirer les foudres de la société de son époque avec la représentation de Dom Juan , mettant en scène un libertin impie (dom juan) et un valet croyant et bouffon
-Dom Juancontroversé par la compagnie du St Sacrement, qui est contre le libertinage, le protestantisme et l’athéisme.
-Dans cette tirade Dom Juan fait l’éloge à son valet du libertinage.

Plan :

I.Apologie du libertinage

a) Exposition :
- Acte 1 scène 2 => entré en scène du héros (personnage principal) qui va dialoguer avec son valet
-Le valet (Sganarelle) seretrouve face à Dom Juan,il est craintif, timide. Il ne s’impose pas devant son maître.
-Dom Juan en réponse a Sganarelle va nous exposé avec éloquence tous les plaisirs de l’inconstance.-Dom juan va présenter un plaidoyer de façon magistral, celui des plaisir de l’inconstance.
-marque de la première personne : « je » « moi »

b) Eloge paradoxal :- Dom Juan blâme l’amour comique fidèle, prôné par la morale religieuse du début à « sur nos cœur » et loue l’inconstance
- Ici on est dans la rhétorique de la persuasion- Commence par réfuter : interrogation, exclamation oratoire pour montré son indignation.
- Il va faire l’éloge de l’inconstance car pour lui c’est de l’équité à la beauté desfemmes.
- Il oppose le plaisir de la conquête et la déception de l’accomplissement de l’amour.
-il se sert d’oxymores : « douce violence » ; « on goûte une douceur extrême aséduire » ; « La mener doucement ou nous avons envie de la faire venir », ce qui nous montre l’éloquence , l’emphase , le brio du grand seigneur dont le principal outil de séduction est la parole....
tracking img