Plan de commentaire sur voltaire extrait de "dictionnaire philosophique"

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (920 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Voltaire est sans doute l’un des plus grands écrivains français. A la fois polémiste satirique, dramaturge, philosophe, historien ou encore moraliste, il laissera à sa mort une œuvre brillante etconsidérable. Mais, à cause de la censure, la plupart de ses écrits furent interdits. Ecrivain célèbre est engagé, il luttera en quête de la vérité notamment en défendant le père dans l’affaire Callas,victime d’une terrible injustice. On peut considérer Voltaire comme l'un des plus grands défenseurs de la libre pensée ainsi que de la laïcité comme condition, pour une société, du bonheur de l'homme.Il écrivit ainsi plusieurs essais comme Essai sur les mœurs et l’esprit des nations, ou encore dans Le Dictionnaire Philosophique (appelé aussi La Raison par alphabet), dont est extrait l’essaiétudié. Il s’agit d’un dictionnaire portatif, il est donc accessible non plus seulement aux bourgeois, mais aussi aux gens du peuple car il est moins épais et plus facile à lire. Il est essentiellementcomposé d’articles pamphlétaires sur le thème religieux et nous laisse deviner que la visée critique était déjà bel et bien présente au 18ème.
Dans cet extrait, l’auteur fait une satire de la torture, enemployant le registre ironique pour faire ainsi ressortir d’une part la cruauté de la torture et d’autre part la banalisation de celle-ci au sein de la société. Enfin, pour renforcer son pamphlet,l’auteur réalise un vrai plaidoyer en faveur de De La Barre, victime d’une injustice et torturer pour des raisons minimes.
Il est donc légitime de se demander comment Voltaire s’y prend pour critiquerla torture.
Nous verrons donc, dans une première partie, la description de l’esclave, un homme-objet, puis dans une seconde, la banalisation dans la société de l’époque, et enfin, dans une troisièmepartie, de quelle manière il dénonce une justice « injuste » et désintéressée.

Plan de commentaire :

I- L’esclave, un homme objet

 Tableau pathétique du prisonnier vu comme un esclave...
tracking img