Plan dissertation sur culte du corps et technologie génétique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2280 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PLAN

INTRODUCTION 

Sujet amené : L’apparence, le culte du corps et de la jeunesse, si on avait les moyens de jouer là-dessus?

Sujet posé : Les manipulations génétiques sur les embryons sont-ils une avancée technologique ou une aberration?

Sujet divisé : Les avantages humains et le débat moral

DÉVELOPPEMENT

1. LES AVANTAGES HUMAINS

1. Les avancées scientifiquesL’insémination pour répondre aux désirs des parents, le DPI, l’IMG vs IVG et le DPN

2. L’enrayement de maladies

Les bébés médicaments, les lois régissant cette pratique, les modifications génétiques des cellules germinales

2. LE DÉBAT MORAL

1. L’enfant

Les problèmes psychologiques liés au choix d’un embryon plutôt qu’un autre (sélection), la créationd’un enfant seulement pour sa génétique

2. Les parents
Les problèmes psychologiques des parents, la responsabilité des femmes, le souhait d’une société parfaite (eugénisme)

CONCLUSION

Synthèse : Les recherches relativement nouvelles, les impacts psychologiques possibles, la disparition de certaines maladies génétiques de la société

Ouverture : Qu’est ce que le reflet de lasociété, ce désir d’éliminer tout ce qui est différent, pas parfait? Donc, vraiment une aberration ou une amélioration?

1. LES AVANTAGES HUMAINS

Fiches-citations :
« Désormais (…) les parents ayant déjà un enfant atteint d’une maladie génétique « entraînant la mort dès les premières années de la vie, et reconnue incurable au moment du diagnostic » pourront éventuellement bénéficier d’un doubletest génétique sur leurs embryons, obtenus par fécondation in vitro. Le premier pour diagnostiquer ceux atteints de la maladie. Le second pour choisir, parmi ces embryons sains, ceux immunologiquement compatibles avec l’enfant malade. »

KLINGER, Cécile. « Ces improbables bébés-médicaments », La Recherche, no 372 (février 2004) p.46

« Le désir légitime d’enfant n’est pas le droit àl’enfant-objet. (…) En revanche, permettre qu’un enfant désiré représente, en plus, un espoir de guérison pour son aîné est un objectif acceptable, s’il est second. »

Comité consultatif national d’éthique (France). « Ces improbables bébés-médicaments », La Recherche, no 372 (février 2004) p.48

« À l’heure actuelle, le Canada compte un seul centre qui pratique le DPI. Ce centre est situé à Montréal,Québec. »

GOUVERNEMENT DU CANADA. Le meilleur des mondes : Au carrefour de la biotechnologie et des droits de la personne, juillet 2005, Section des droits de la personne, p.3-16

« La Loi permet l’utilisation du DPI pour sélectionner uniquement des embryons in vitro d’un sexe déterminé pour des raisons médicales, c’est-à-dire pour prévenir, diagnostiquer ou traiter des maladies ou de anomaliesliées au sexe. En revanche, le Loi interdit l’utilisation du DPI, ainsi que d’autres techniques, pour sélectionner, pour des motifs d’ordre social ou culturel, seulement les embryons d’un sexe déterminé à des fins de reproduction. »

GOUVERNEMENT DU CANADA. Le meilleur des mondes : Au carrefour de la biotechnologie et des droits de la personne, juillet 2005, Section des droits de la personne,p.3-16

1. LES AVANTAGES HUMAINS

Fiches-citations :
«  Les Canadiens n’ont pas le droit d’obtenir l’information génétique d’un membre de leur famille qui pourrait révéler une prédisposition à une maladie. Le cadre législatif au Canada, (…) ne prévoit pas expressément un tel droit. Cette question ne semble pas non plus avoir été traitée par la jurisprudence. »

GOUVERNEMENT DU CANADA. Lemeilleur des mondes : Au carrefour de la biotechnologie et des droits de la personne, juillet 2005, Section des droits de la personne, p.5-16

« Rappelons qu'en octobre dernier, des chercheurs de l'université de Stanford ont annoncé avoir mis au point un nouveau test précoce de dépistage de la trisomie 21 à partir d'une simple prise de sang : il se fonde sur l'analyse de l'ADN du fœtus...
tracking img