Plan simplifié : le poésie : émotion ou rigueur ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1088 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
On définit souvent l'Art comme le lieu de toutes les libertés de l'expression humaine ; pourtant, la poésie, démarche artistique dans son fond comme dans sa forme, semble être la discipline qui souffre le plus de la régence de la théorie dans sa construction mettant ainsi en péril le naturel et la sincérité de l'émotion du poète. Paul Claudel dira à ce propos : " La poésie ne peut exister sansl'émotion ou, si l'on veut, sans un mouvement de l'âme qui règle celui des paroles. Un poème n'est pas une froide horlogerie ajustée du dehors ou alors il n'y a plus qu'à versifier sur les échecs ou le jeu de billard". A la lueur de cette reflexion, il semble légitime de se poser une question : la poésie se caractérise t'elle avant tout par son fond lyrique, miroir des émotions du poète, plus que parla rigueur de sa forme et de sa composition ? Dans un premier temps, nous verrons l'importance de l'authentique et du naturel dans la poésie ; dans un second mouvement, nous tenterons de comprendre comment la forme rigoureuse du poème peut en elle-même caractériser le genre ; et enfin, nous étudierons l'aspect indissociable du fond et de la forme dans l'art de la poésie.

I. L'authentique et lenaturel dans la poésie

a/ En laissant parler naturellement ses émotions, le poète se fait le reflet de l'homme qui retrouve son propre ressenti dans l'oeuvre. Ce sont les impressions, les souvenirs qui construisent l'œuvre et permettent une communication avec le lecteur. (CF: Hugo, préface des Contemplations / Dorval et moi - Second entretien sur le fils naturel)
b/ La versification est uncarcan qui empêchent les émotions de l'auteur de s'exprimer dans leur intégralité. La théorie tronque les ressentis : l'important est le fond, la forme doit s'y adapter. (CF : Baudelaire, dédicace des Petits poèmes en prose à Houssaye / André Breton)
c/ L'art est un média libre qui ne s'inscrit pas dans l'époque et transcende le temps et l'espace. Cette utilisation des émotions, dont parfois laprovenance semble mystique, donne à la poésie une dimension eternelle efficace quelque soit l'époque et le lieu. Le langage de l'émotion est universel. (CF : A.Joubert)
Néanmoins, le lyrisme et l'empirisme ne sont pas intrinsèques à la poésie. La poésie existe sans exposition d'émotion dans de nombreux mouvements littéraires. Ces caractéristiques ne peuvent donc pas définir la poésie comme lelaisse penser Paul Claudel.

II. La rigueur (forme et sujet) de la poésie, caractéristique essentielle et suffisante ?

a/ La poésie est un jeu de rythme, de son, de maniement des mots, le sujet du poème n'a que peu d'importance, il est pretexte à une utilisation artistique des termes. (CF : Queneau - L'instant Fatal)
b/ Le lyrisme n'est pas le seul sujet noble du genre, chaque objet peutdevenir poème si le poète le met en scène au travers des mots et d'une structure poétique. C'est l'acte de lire, écrire ou déclamer qui compte. (CF : Ponge - Le Cageot / Rimbaud - Le buffet)
c/ Le mot pour le mot, une structure rigide, un mode de composition inscrit, certains mouvements littéraire ont décidé de n'exploiter que la forme du poème, laissant le contenu au hasard. (CF : Les surréalisteet le cadavre exquis, le dadaïsme, l'oulipo, l'écriture automatique...)
Ne faudrait-il donc pas rapprocher le lyrisme et la rigueur ? Ces deux aspects ne communiquent-ils pas et ne se complètent-ils pas dans la poésie pour en faire un art complet ?

III. Spontané et réfléchi : un mariage indissociable

a/ Si l'inspiration première (personnelle ou divine) est bel et bien sincère etspontanée, son developpement demande un travail. L'émotion est ce qui esquisse l'oeuvre, le travail est ce qui en fait une oeuvre, le ressenti est la diamant brut que vient tailler la rhétorique. (CF : Valery - L'amateur de poèmes / Boileau - Art Poétique )
b/ La rigueur de la composition, sa régence par des lois d'écriture, font du poème un materiel armé pour perdurer dans le temps et preserver son...