Plaques lithospheriques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2166 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SVT
* La surface de la terre est composée de plaques lithosphériques (ou tectoniques)
* Il y a 12 plaques lithosphériques rigides qui flottent et se déplacent sur l’asthénosphère, plus ductile
* Les plaques sont soit continentales soit océaniques

Ces mouvements définissent trois types de frontières entre les plaques:
1) les frontières divergentes, là où les plaques s'éloignentles unes des autres et où il y a production de nouvelle croûte océanique; ici, entre les plaques A et B, et D et E;
2) les frontières convergentes, là où les plaques entrent en collision, conséquence de la divergence; ici, entre les plaques B et C, et D et C;
3) les frontières transformantes, lorsque les plaques glissent latéralement les unes contre les autres le long de failles; ce type delimites permet d'accomoder des différences de vitesses dans le déplacement de plaques les unes par rapport aux autres, comme ici entre A et E, et entre B et D, ou même des inversions du sens du déplacement, comme ici entre les plaques B et E.

1.2.1 - Les frontières divergentes
Nous savons qu'il existe un flux de chaleur qui va du centre vers l'extérieur de la terre, un flux causé par ladésintégration radioactive de certains éléments chimiques dans le manteau et qui engendre des cellules de convection dans le manteau plastique (asthénosphère). A cause de cette convection, il y a concentration de chaleur en une zone où le matériel chauffé se dilate, ce qui explique le soulèvement correspondant à la dorsale océanique. La concentration de chaleur conduit à une fusion partielle du manteau quiproduit du magma. La convection produit, dans la partie rigide de l'enveloppe de la terre (lithosphère), des forces de tension qui font que deux plaques divergent; elle est le moteur du tapis roulant, entraînant la lithosphère océanique de part et d'autre de la dorsale. Entre ces deux plaques divergentes, la venue de magma crée de la nouvelle croûte océanique.

Le schéma suivant est un gros plande la zone de divergence.

L'étalement des fonds océaniques crée dans la zone de dorsale, des tensions qui se traduisent par des failles d'effondrement et des fractures ouvertes, ce qui forme au milieu de la dorsale, un fossé d'effondrement qu'on appelle un rift océanique. Le magma produit par la fusion partielle du manteau s'introduit dans les failles et les fractures du rift. Une partie de cemagma cristallise dans la lithosphère, alors qu'une autre est expulsée sur le fond océanique sous forme de lave et forme des volcans sous-marins. C'est ce magma cristallisé qui forme de la nouvelle croûte océanique à mesure de l'étalement des fonds.

C'est donc ainsi qu'il se crée perpétuellement de la nouvelle lithosphère océanique aux niveau des frontières divergentes, c'est-à-dire aux dorsalesmédio-océaniques. Ce sont ces processus qui expliquent comment s'est formé un océan comme l'Atlantique, ... une question chère à Wegener.
Les schémas qui suivent illustrent les quatre étapes de la formation d'un océan.

L'accumulation de chaleur sous une plaque continentale cause une dilatation de la matière qui conduit à un bombement de la lithosphère. Il s'ensuit des forces de tension quifracturent la lithosphère et amorcent le mouvement de divergence conduit par l'action combinée de la convection mantellique et la gravité. Le magma viendra s'infiltrer dans les fissures, ce qui causera par endroits du volcanisme continental; les laves formeront des volcans ou s'écouleront le long des fissures. Un exemple de ce premier stade précurseur de la formation d'un océan est la vallée du RioGrande aux USA.

La poursuite des tensions produit un étirement de la lithosphère; il y aura alors effondrement en escalier, ce qui produit une vallée appelée un rift continental. Il y aura des volcans et des épanchements de laves le long des fractures. Le Grand Rift africain en Afrique orientale en est un bon exemple.

Avec la poursuite de l'étirement, le rift s'enfonce sous le niveau de...
tracking img