Plaquettes 2/3/4 macro mass l1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3625 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
FACULTE DES SCIENCES Université de Nice Sophia-Antipolis
ANNEE UNIVERSITAIRE: 2010-2011 ANNEE D’ETUDES: licence MASS I MATIERE : Macroéconomie PROFESSEUR : T. SAIAH ASSISTANT : A. RI THEMES DE LA SEANCE : Identité comptable d’équilibre Emplois-Ressources, Séquences des comptes courants, construction et utilisation du TEE N° DE LA SEANCE : 2, 3 et 4

COMPTABILITE NATIONALE : SUPPORT THEORIQUEINTRODUCTION La tradition en France est de commencer les cours de macroéconomie par la comptabilité nationale. Pourquoi ? Avant de commencer l’analyse des questions fondamentales (inflation, chômage, croissance), il est nécessaire de se mettre d’accord sur les définitions des grandes variables macroéconomiques (la production, la consommation, l’investissement…) La comptabilité nationale représenteun instrument de mesure qui sert aux objectifs théoriques.

I. Qu’est-ce que la comptabilité nationale ?
C’est un instrument indispensable à la politique économique car elle permet de donner une représentation chiffrée et complète mais suffisamment simplifiée de l’économie nationale. Elle présente une information périodique d’un pays permettant ainsi de connaître la structure et lefonctionnement de l’économie nationale. Le système de comptabilité nationale actuellement en vigueur est le SEC (Système Européen Comptable) entré progressivement en application à partir de 1999. La représentation de la comptabilité nationale de la réalité économique est celle du circuit, qui est une image abstraite de l’économie. Exemple : Circuit fermé sans Etat. Facteurs de production (travail, capital,terre) Revenu des facteurs Entreprises Produit Marché des Biens et Services Biens et services 1 Biens et services Ménages Dépense

La comptabilité nationale néglige les flux réels et ne représenta que le circuit des flux monétaires (la monnaie étant la commune mesure de tous les biens économiques).

II. Le regroupement des individus
La vie économique d’un pays résulte de l’activité d’unnombre considérable d’unités (entreprises, ménages, administrations, etc.) On appelle Unité Institutionnelle (UI), un centre élémentaire de décisions économiques qui se caractérise par une unicité de comportements et par une certaine fonction économique. Une unité résidente est institutionnelle dès lors qu’elle dispose d’une autonomie de décision dans l’exercice de sa fonction principale et qu’elledispose d’une comptabilité complète. Ces unités sont regroupées dans des secteurs institutionnels (SI) qui sont constitués selon leur fonction économique principale (production, consommation, financement, etc.) et la nature de leurs ressources (produit de la vente, revenus salariaux, marge d’intérêt, etc). Un secteur institutionnel est donc un ensemble d’Unités Institutionnelles, qui ont le mêmecomportement c’est-à-dire les mêmes ressemblances principales et la même fonction principale. On distingue ainsi 5 secteurs institutionnels résidents* auxquels on ajoute le Reste du Monde (RDM). --------------Nota Bene : Quelques définitions * Un secteur résident est un secteur constituant l’économie d’un pays c’est-à-dire a un centre d’intérêt* sur le territoire économique* du pays. * Un centred’intérêt économique, c’est exercer des opérations économiques pendant un durée au moins égale à 1 an. * Un territoire économique : France + DOM + les enclaves dans le Reste du Monde (telles que les administrations publiques : consulat, ambassades, base militaire) - les enclaves extraterritoriales (partie du territoire français occupée par les administration d’autres pays) ----------------II.1. Lesménages (y compris les entreprises individuelles) Les ménages ont deux fonctions principales :   Consommer des biens et services ou produire pour son propre compte (autoconsommation) Fournir des facteurs de production (travail, équipements, capital). Les entrepreneurs individuels sont des unités de production qui au contraire des sociétés ne disposent pas d’une personnalité juridique propre...
tracking img