Platon de socrate

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (654 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans la cité qu’est la nôtre aujourd’hui, comme celles d’auparavant, nous pouvons observer un problème qui touche tout le monde, l’injustice. Mais en fait, qu’est-ce l’injustice ? Quel en est lacause?
Dans l’ancienne cité, rien de cela n’était nécessaire, comme l’explique Socrate, plus nous rajoutons des choses plus nous pensons en avoir réellement besoin de plus…La cité deviendra un jourtrop petite et ne suffira plus ànourrir ses habitants. Ses habitants devront empiéter sur le terrain des voisins et devront faire la guerre. Il y aura donc besoin d’une armée pour défendre la cité.Socrate commence alors à expliquer sa solution contre l’injustice. Il dit que comme les gardiens sont très important, ils doivent avoir des qualités particulières. Pour être de bons gardiens, ils doiventêtre doux envers les citoyens mais méchant envers les ennemis, il doivent avoir une ardeur proche de la colère dans leur âmes; tout autant qu’ils doivent être très courageux. Mais,même avec toutes cesqualités,ils ne sauraient pas parfait sans être des naturels philosophes, cette qualité leur permetrait de reconaître l’ennemis à l’allié. Socrate pense alors qu’ils devraient avoir une très bonneéducation, qu’il ne suffit pas de prendre une arme pour être un bon gardien. Ce qu’il dit est tout à fait vrai car c’est la même chose avec nos policiers, ils se doivent d’avoir reçu une très bonneéducation pour acquérir toutes ces qualités, si on leur une arme trop rapidement, ils risqueraient de blesser un citoyen car il n’aurait pas encore acquis assez d’expérience de vie et d’éducation pour pouvoirgarder son sang froid en tout temps… Donc comme le dit Socrate son remède à l’injustice dans la cité serait de donner le « vaccin de l’éducation » à tous durant leur enfance, il faudrait que lesmères comme les fabricateurs d’histoire, enseigne à leurs enfants seulement les choses qui aurait été préalablement jugées correctes par toute la cité.
Pour conclure cette réflexion, je vais...
tracking img