Platon

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (956 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Aujourd’hui, on appelle dualisme platonicien le paradoxe de Platon qui dit que le réel au milieu duquel nous vivons, que nous travaillons de nos mains, que nous percevons par nos sens, ce réelqui apparaît, est en fait une apparence. Et que la véritable réalité réside dans un monde imperceptible par nos sens mais seulement par la raison.
A la suite de la mort de Socrate, Platons’est totalement opposé au système politique mis en place. Il n’acceptait pas que l’opinion publique dirige. En fait, Socrate était opposé au mode de fonctionnement existant, et il voulait le détruirepour en construire un nouveau. Pour se faire, il s’est opposé à l’opinion publique, ce qui lui valut la condamnation à mort, il n’aura donc pas le temps de réaliser son dessein. C’est doncPlaton qui lui succèdera et se chargera de mener à bien son projet. Il a « inventé » une conception de la cité, qui fera régner la justice et amènera à la vertu.
Dans son livre La République, danslequel il décrit la cité idéal, Platon considère deux cités. La première est simple, organisée uniquement en vue de satisfaireles besoins naturels humains. C’est une société sans Etat et sans pouvoir politique. Elle se constitue parce que les hommes ne se suffisent pas à eux-mêmes s’ils sont tous seuls. Ils ont besoinde vivre dans une cité pour satisfaire leurs besoins. Dans cette première cité règne une sorte d’anarchie conviviale. Il n’y a pas de pouvoir, mais une entraide mutuelle. Platon présente cemodèle comme viable. Le problème est que cette cité va tomber dans la décadence dès que l’on passera des besoins nécessaires aux besoins superflus.
La deuxième cité doit être organisée de façonà ce que les besoins superflus ne la conduisent pas à sa perte. Pour Platon, la seule solution est de classifier la population et de distinguer le rôle de chaque classe précisément....
tracking img